Le phare aux oiseaux
EAN13
9782075151849
ISBN
978-2-07-515184-9
Éditeur
Gallimard Jeunesse
Date de publication
Collection
Albums Junior
Nombre de pages
90
Dimensions
24,3 x 17,5 x 1,5 cm
Poids
474 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par Librairie Le Neuf
    16.50

Une nuit de tempête, Ben, le gardien du phare de l'île aux Macareux, aperçoit un bateau malmené par les flots déchainés. Il saute dans sa barque pour porter secours aux passagers. Parmi eux, se trouve un petit garçon qui n'est pas près d'oublier qui lui a sauvé la vie.
Ce garçon, c'était moi, Allen, et cette rencontre allait être le début d'une incroyable aventure.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Le Bateau Livre)
21 mai 2021

Coup de coeur !

Enfant, Allen a été sauvé d'un terrible naufrage par un gardien de phare. Depuis, ce souvenir refuse de lui sortir de la tête : il veut retrouver ce héros modeste et peu bavard. Il va alors partir à la recherche ...

Lire la suite

par (Librairie Libr'Enfant)
21 mai 2021

Le phare aux oiseaux est l'histoire d'une rencontre marquante qui scellera la vie de deux personnes.

Un très beau Morpurgo mêlant, à son habitude, petite et grande histoire et communiant merveilleusement bien avec les illustrations de Benji Davies.

Lire la suite

par (Librairie des Croquelinottes)
29 avril 2021

La phare aux oiseaux est l'histoire d'une rencontre marquante qui scellera les vies de deux personnes. Ben, gardien de phare, sauvera, un soir de tempête, les voyageurs d'une goélette, dans laquelle se trouvent Allen et sa mère. Le jeune garçon ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

par (La Compagnie des Livres)
14 avril 2021

Un essentiel précieux

Une aventure fabuleuse, une amitié inébranlable, des illustrations d'une puissance rare ! C'est beau comme un livre de notre enfance et précieux comme un souvenir.

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Michael Morpurgo