DANS LA PRAIRIE

Battut Eric

Bilboquet

14,50

Conseillé par la Librairie Sorcière La Carline à Forcalquier

Dans la prairie, Peaux-Rouges et Visages Pâles ont le même souhait : vivre tranquilles et simplement. Oui mais pas ensemble... Face à un troupeau de bisons, chacun y va de son intérêt : et c'est à qui voudra la viande et à qui en veut la peau. Impossible à réconcilier, Peaux-rouges et Visages Pâles se livrent une bataille féroce... Jusqu'à ce que les femmes parviennent à les raisonner : passons aux choses sérieuses, vous vous battrez après... Ou pas... — Conseillé par la Librairie Sorcière La Carline à Forcalquier

Papa, pourquoi t'as voté Hitler ?
15,80

Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

5 mars 1933: Rudi a sept ans et accompagne ses parents au bureau de vote. Son père mêle son vote aux 43,9% des suffrages qui s’expriment en faveur du NSDAP, le parti nazi dirigé par Hitler, tandis que sa mère fait un choix différent. Plutôt que de répondre à cette douloureuse question: pourquoi les Allemands – ou tout au moins, une partie d’entre eux – ont voté pour Hitler, Didier Daeninckx, avec le talent qu’on lui connaît, s’attache à montrer comment un pas après l’autre, le totalitarisme nazi s’installe dans la société allemande et annihile toute possibilité de critique. Le récit opère par cercles concentriques et fait penser au texte de Martin Niemöller: «Quand ils sont venus chercher les socialistes, je n’ai rien dit parce que je n’étais pas socialiste (…)Enfin ils sont venus me chercher et il ne restait plus personne pour me défendre.» La terreur s’installe et vise d’abord les Juifs, puis un copain de classe de Rudi et enfin sa petite sœur handicapée mentale. Les images de Pef évoquent avec subtilité, à la manière de certaines peintures cubistes du début du XXe siècle, un monde en pleine déshumanisation. Aucun lecteur ne peut aujourd’hui sortir indemne d’une telle lecture, tant il est vrai que comme le rappelle la présentation de l’ouvrage, «voter – ou ne pas voter – n’est pas un geste anodin et que tous les bulletins ne se ressemblent pas… » — Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

Le vent se lève

Saarbach Marie

Seuil jeunesse

13,50

Conseillé par la Librairie Sorcières Au Fil des Pages à Guéret

Après Catalogue de l’espace en 2013 chez Gallimard et Joséphine (en tant qu’illustratrice) en 2014 chez Actes Sud, mais surtout avec Le jeu de l’oie chez Autrement – travail de fin d’études qu’elle a présenté au jury de l’Ecole supérieure des arts décoratifs de Strasbourg – Marie Saarbach nous offre un nouvel album. Dans un paysage serein, une petite fille allongée, profite du soleil en compagnie de son chien, un cerf-volant à terre. Et puis voilà que le vent se lève, d’abord discrètement puis plus fortement. Le cerf-volant s’envole, la petite fille se réfugie dans la maison. Les éléments se déchaînent: «le tonnerre gronde, l’orage éclate» et «la grêle crépite». Le paysage en est modifié, bousculé et ne sera plus le même. Cette bourrasque éclate telle une colère ravageuse, soudaine. Mais la succession des pages permet de retrouver certains éléments permanents grâce auxquels on pourra retrouver une certaine sérénité, à l’image du soleil qui revient. La joie de l’enfant s’illustrera dans l’apparition d’un arc-en-ciel. Aucune situation n’est désespérée. — Librairie Au Fil des Pages