Traqués sur la lande

Conseillé par la Librairie Sorcière L'Oiseau-Lire à Évreux

934, Belle-île-en-mer: bien sûr quelques fortes têtes, mais surtout de jeunes garçons condamnés pour de menus larcins dans ce bagne d'adolescents où ils ne connaissent que l'extrême violence des gardiens, la maltraitance physique et verbale, le mitard.

Un jour, au réfectoire, Ferdol est appelé par le Bourreau, surnom du gardien. Il a juste mordu dans son fromage avant d'avoir terminé sa soupe… Il est tabassé avec une extrême violence, une violence telle qu'une révolte éclate.

Gab et quelques autres adolescents parviennent à s'enfuir. Ils savent qu'ils seront sûrement repris, punis sauvagement, mais ce parfum de liberté n'a pas de prix.

Immédiatement la traque commence, une prime est offerte pour chaque adolescent attrapé. On assiste alors à une vraie chasse à l'enfant.

Pour les habitants de l'île, ils ne sont que gibier pouvant rapporter un peu d'argent. Pourtant Gab va croiser Aêl, ses cheveux roux, sa douceur, elle va les aider, et apporter un peu d'humanité à cette traque. Elle aussi rêve de quitter l'île et la domination de son père…

Cette histoire est inspirée de faits réels. En la lisant on entend en fond le poème de Jacques Prévert, La chasse à l'enfant, inspiré également par ces faits, et la voix de Marianne Oswald. Un roman émouvant, presque un documentaire.

Librairie Sorcière L'Oiseau-Lire à Évreux

Pour découvrir le contenu du CITROUILLE HEBDO de cette semaine, cliquez ici ! - Pour recevoir chaque matin deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous! ;-)

Perdus de vue

Conseillé par la Librairie Sorcière Tire-Lire à Toulouse

Sofiane, ado paumé attachant, se retrouve fortuitement « dame de compagnie » de Régine, une vieille dame seule et aveugle. De cette improbable rencontre naît une belle amitié, pleine de bienveillance, entre ces deux personnages que rien n’aurait pu lier.

Sofiane, issu de sa cité avec ses codes, et Régine, éduquée au milieu des peintres les plus célèbres, vont s’attacher l’un à l’autre. Leurs destins sont liés par leurs propres drames familiaux, notamment leurs relations à leurs pères respectifs.

Le lecteur se laisse embarquer dans ce huis presque clos sur la Promenade des Anglais. Les personnages sont attachants, bien qu’il y ait peu de surprises quant au déroulement de l’intrigue. et que l’on frôle les clichés. Les sentiments sont tout en pudeur. Il y est question de culpabilité, de respect. On s’amuse des préjugés de Suzanne, la femme de ménage de Régine.

Le duo d’auteurs Yaël Hassan et Rachel Hausfater fonctionne excellemment bien. Le rythme soutenu de l’écriture avec ses échanges courts et le ton léger fait que l’on ne peut pas lâcher ce livre !

Un petit bonheur à partager !

Librairie Sorcière Tire-Lire à Toulouse

Pour découvrir le contenu du CITROUILLE HEBDO de cette semaine, cliquez ici ! - Pour recevoir chaque matin deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous! ;-)

Petite Pépite

Memo

13.00

Conseillé par la Librairie Sorcière Les Croquelinottes à Saint-Étienne

Une fois n’est pas coutume, commençons par la fin.

Sur la dernière page, émouvante et éclairante, l’auteure raconte sa relation à sa fille, son long et douloureux parcours vers l’acceptation et le bonheur d’être mère de cette enfant différente. Ce bonheur n’a pas été immédiat, loin de là.

« Voilà pourquoi, quand les gens s’apitoient, posent des questions bizarres ou ont des regards étonnés, je les comprends ! Puisque même moi, sa mère, j’ai mis tout ce temps à m’aventurer… à m’approcher…», écrit Nada Matta.

L’album chemine de la même façon. D’abord, des questions s’égrènent, ramenant toujours à la norme : « Quel âge a-t-elle ? ». Les réponses, comme les couleurs, se font discrètes. Sur les pages de droite, de beaux portraits de l’enfant en noir et blanc. Puis la nature apparaît, l’enfant joue, danse, partage. A partir de la question « Elle est magique ? », le texte se fait plus exalté :
« Oui !
Mais oui !
Elle est un peu magique !
Elle vit dans l’instant ! »

Peu à peu, le regard des autres perd de l’importance, le ton du narrateur se fait plus affirmé. Le doute laissant place aux certitudes heureuses, le texte prend des couleurs de témoignage et de partage.

Claire D. , Librairie Sorcière Les Croquelinottes à Saint-Étienne

Pour découvrir le contenu du CITROUILLE HEBDO de cette semaine, cliquez ici ! - Pour recevoir chaque matin deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous! ;-)