Am Fred B.

17,00
25 octobre 2021

On goûtera d'abord l'apparente simplicité de cette poésie. Poésie du jardin - ou même du jardinage, poésie des saisons et des élans de l'âme. On est comme envoûté par cette voix mezza voce, on se reconnait en elle : le pincement du soir qui tombe, l'élan du printemps, les fruits qui mûrissent sont des expériences universelles. Mais ici, les êtres humains, les plantes et les dieux parlent à égalité. Ils lancent des interrogations, des appels, des confessions. Ils évoquent leur frêle condition. Est-ce un dialogue? En tout cas ce recueil est un espace pour leur parole. C'est souvent touchant, parfois bouleversant, toujours profond. On sort dans le jardin, et on ne regarde plus du même oeil ces tiges frêles, elles ont leur voix.
Louise Glück a obtenu le Prix Nobel de littérature 2020.

Frédéric.

23 octobre 2021

Héros du bel aujourd'hui

A l'escalade du quotidien, le poète emploie tous les outils à sa portée : un caillou du chemin, la paume d'une main, l'audace d'un bébé, la rosée d'un nuage.
Un arc-en-ciel du jour, à recommencer.
Fraternité pas compliquée. Poésie du jeudi, mais du mardi aussi.

Editions du Sous-Sol

18,00
21 octobre 2021

Retour de l'amie prodigieuse

Épisode 3 de la trilogie autobiographique de notre globe-trotteuse londonienne préférée, fuyant le nid vide et les "couloirs de l'amour perdu" à la recherche d'une maison à soi. Ce fantasme immobilier s'avère un magnifique générateur de fictions, aussi organique et fantaisiste qu'une paire de bottes à paillettes ou un objet ancien. La romancière va fêter ses 60 ans en boîte de nuit, à Paris, où l'artiste en résidence met en pratique sa liberté et son imaginaire, avec la grâce et la légèreté qu'on lui connaît. Des pages où s'inventer une vie.

12,00
28 septembre 2021

Réfléchir à demain... dès maintenant!

Faut-il encore parler de Nature ? Les animaux ont-ils une histoire ? Comment concilier revendications sociales et luttes écologistes ? Qui décidera du monde de demain ?
Cette anthologie est un formidable « manuel de poche ». Toutes les sources de l’écologie sont ici : Darwin, Rachel Carson, Aldo Leopold, Arne Noess … Sources vives, qui, en irriguant d’autres disciplines – philosophie, sciences sociales et humaines, droit, littérature – forment ce que l’on nomme aujourd’hui « les humanités écologiques ». On trouvera donc des anthropologues, un paysagiste, un géographe, une écoféministe, un chaman, des écrivains, de toutes provenances. Un beau passage de relais pour illustrer le foisonnement d’une pensée, d'une pratique, et réfléchir à demain... dès aujourd'hui !

Frédéric

Feuillets d'usine

Folio

7,50
17 août 2021

Poète sans chaînes

Travailleur social, l'auteur entre à l'usine pour gagner sa vie. L'ennui, les nuits, les quarts, en tableaux du quotidien : les mains plongées dans les crevettes gelées, la découverte des langoustines, le test de l'égouttage du tofu, l'abattoir, la tête de veau que l'on essaie de trouver rigolo, la vache réduite à sa viande, les doigts coupés, les corps meurtris, les pauses truquées, les potes, les clopes, le management, la manipulation, la délocalisation.
C'est là que le poème offre une fuite à la ligne de production : par la réminiscence et l'invention, il transforme l'ennui en fantaisie, le désespoir en rire, la banalité en dignité, la solitude en fraternité. Pratique de la pirouette en chambre froide.

Anne-Marie