L'odeur du minotaure
EAN13
9782848051666
ISBN
978-2-84805-166-6
Éditeur
Sabine Wespieser Éditeur
Date de publication
Collection
Littérature
Nombre de pages
144
Dimensions
18 x 14 x 0 cm
Poids
152 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

De la blessure que lui firent les fils de fer barbelés, alors qu’elle s’élançait, confiante, dans un champ où broutaient des vaches, la petite fille n’a gardé qu’une trace sur le bras. Elle qui ne voulait pas grandir a réussi un parcours sans faute. Son enfance terne, sa première histoire d’amour avec un jeune homme aussi rangé qu’elle, elle les a remisées bien loin. Marjorie, après de brillantes études, est devenue la « plume » d’un ministre. Caparaçonnée dans ses certitudes, belle et conquérante, elle se joue des hommes et de son passé.
Mais le numéro qui s’affiche sur l’écran de son téléphone portable, alors qu’elle s’apprête à rejoindre son ministère, elle le reconnaîtrait entre mille, bien qu’elle ne l’ait plus composé depuis bien longtemps. Sa mère l’appelle au chevet de son père mourant. Quand, au volant de sa puissante voiture, elle quitte l’autoroute qui la conduisait chez ses parents, pensant prendre un raccourci, un choc violent la fait s’arrêter net. Elle vient de heurter un animal. Bouleversée, tremblante dans la nuit de la forêt, elle recueille le dernier souffle du grand cerf qu’elle a tué. Et c’est à ce moment que sa vie bascule.
La femme pressée et sûre d’elle vacille, et même si, un temps, elle parvient à donner le change, quand elle rentre à Paris après avoir enterré son père, sa cuirasse est fendue. Le trouble s’empare d’elle… et du lecteur. Car Marion Richez, avec une grande subtilité, ne tranche pas : si son héroïne semble basculer dans la folie (elle passe quelques semaines dans un hôpital psychiatrique), elle ne la décrit pas moins engagée dans une quête du sens et de ses origines.
L’Odeur du Minotaure, comme les contes initiatiques auxquels il s’apparente par l’extrême concision de sa langue et la simplicité de sa structure, est un beau roman de la métamorphose.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
30 octobre 2014

Coup de cœur de Céline

Ce court roman est une gifle. Une écriture incisive qui emporte tout sur son passage. Le lecteur est happé dans ce tourbillon où rode la folie. Marjorie s’est construit une belle carrière et se joue des hommes avec insolence. Elle ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

par
28 décembre 2014

Un court roman en deux parties distinctes. D'abord celle consacrée à l'ascension de Marjorie. Elle réussit brillamment les examens, entre à l'ENA, se permet de quitter un jeune homme de très bonne famille -elle la jeune fille issue d'un milieu ...

Lire la suite

Autres contributions de...

  • Chicago
    Chicago
    Marion Richez
    Sabine Wespieser Éditeur
    15,00
Plus d'informations sur Marion Richez