Le sel de nos larmes

Le sel de nos larmes

Ruta Sepetys

Gallimard Jeunesse

  • par (Librairie Quai des Mots)
    13 novembre 2016

    Chacun né dans un pays différent, chacun traqué et hanté par sa propre guerre. Parmi les réfugiés fuyant à pied vers la côte allemande devant l'avancée des troupes soviétiques, 4 adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes ... Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhem Gustloff, un énorme navire promesse de liberté.

    Inspirée par la plus grande tragédie de l'histoire maritime, Ruta Sepetys lève le voile sur une catastrophe scandaleusement occultée de la Seconde Guerre mondiale, qui a fait au moins six fois plus de victimes que le Titanic en 1912.


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    3 novembre 2016

    Conseillé par la Librairie Sorcière Chat Perché au Puy en Velay

    Janvier 1945, l'Allemagne est en train de perdre la guerre, les Alliés et les Russes envahissent le pays de toutes parts. Des centaines de milliers d'Allemands fuient leur terre. Certains cherchent à embarquer sur des bateaux et neuf mille d'entre eux vont monter à bord du Wilhelm Gustloff, un prestigieux navire Allemand affrété pour déplacer militaires et civils. Quelques heures après avoir levé l'ancre, le Wilhem Gustloff est torpillé par un sous-marin russe dans les eaux froides de la Baltique. Moins de mille passagers survivront.

    Dans ce nouveau roman, Ruta Sepetys se fait encore une fois la voix des oubliés de l'histoire. À travers ses personnages, elle fait l'inventaire de ce que la guerre peut briser, anéantir, révéler de pire ou de meilleur chez chacun. Et en réunissant ces hommes et ces femmes, pourtant bien différents, pour une longue marche finale et tragique, elle construit un récit fort et bouleversant. Tout au long du roman, la tension et la peur s'intensifient, la panique même, nous surprend au paroxysme du drame. Nous savons que les héros vont être irrémédiablement des victimes ou, au mieux, des témoins survivants, et pourtant l'espoir qu'ils s'en sortent anime le lecteur jusqu'au bout.


  • par (Librairie l'Esperluète)
    1 septembre 2016

    Roman à 4 voix, "Le Sel de nos larmes" retrace avec émotion l'un des pires drames maritimes de l'histoire, le naufrage du Wilhelm Gustloff, un navire allemand torpillé par les Soviétiques le 30 janvier 1945. Faisant plus de 7000 morts, il éclipse même le nombre de victimes du Titanic.
    Mais ça, Joana, Florian, Emilia et Alfred ne le savent pas encore. Ils tentent d'embarquer à bord de ce navire qui est pour eux une promesse de liberté et une chance d'effacer leur passé...
    Un superbe roman, émouvant, touchant, qui explore les relations humaines...


  • 3 août 2016

    A lire de 13 à 99 ans

    Avec son premier roman "CE QU'ILS N'ONT PAS PU NOUS PRENDRE", Ruta SEPETYS m'avait déjà bouleversée et conquise ....

    Alors quand BABELIO m'a proposée de rencontrer l'auteur pour la sortie de son nouveau livre et de recevoir cet ouvrage en avant première, je me suis réjouie par avance de me plonger à nouveau dans une histoire passionnante et poignante. Et je peux vous dire que mon enthousiasme a été à la hauteur de ma lecture : LE SEL DE NOS LARMES est un roman magnifique.

    Dans l'hiver 45, Joana, Florian et Emilia tentent tous les trois de rejoindre la mer Baltique pour atteindre le port de GOTENHAFFEN et fuir les troupes russes qui les talonnent et les terrifient. Ils espèrent rejoindre l'ALLEMAGNE et se soustraire à la menace soviétique. Chacun porte en lui sa propre guerre et ses souffrances, ils laissent derrière eux des proches, des souvenirs et des regrets et c'est avec tout ce vécu qu'ils parcourent à pied les derniers kilomètres qui doivent les délivrer de l'horreur. Alfred, archétype du jeune nazi, est simple manoeuvre sur le paquebot de croisière transformé en échappatoire pour un grand nombre de fuyards et il essaie vainement de se faire remarquer par son patriotisme. Malheureusement, le vaisseau qui doit évacuer des milliers de réfugiés est torpillé et sombre en quelques minutes, faisant presque 9500 morts selon des sources militaires allemandes.

    Dans son nouveau livre, Ruta SEPETYS a mis en lumière la plus grande tragédie maritime, restée totalement ignorée. Ici, il est question du WHILHELM GUSTLOFF, navire qui devait emporter un grand nombre de réfugiés fuyant l'avancée soviétique vers les terres allemandes.

    L'auteur a pris le parti de nous faire vivre ce drame à travers le destin de quatre adolescents aux origines et aux histoires très différentes. Au fil des premières pages, on découvre les héros de cette débandade, chacun porte le secret de sa fuite, la parole leur est donnée tour à tour et finalement ils se retrouvent pour embarquer à bord du bateau. Le début du récit est donc un peu lent, il faut faire connaissance au fur et à mesure avec Joana, Florian, Emilia et Alfred.

    La psychologie des personnages est étoffée et détaillée ce qui donne de la profondeur à ces protagonistes avec lesquels on partage cette évasion dans la nature hostile et les aléas des rencontres salutaires ou malveillantes. Ces jeunes fuyards deviennent très vite attachants et bouleversants et leur sort importe tant au lecteur qu'il est impossible de lâcher le roman, ne plus lire ces pages c'est comme les abandonner un peu à leur triste destinée. A chaque interruption de lecture, j'avoue que même si dés le début je connaissais l'issue du récit, je pensais encore à Joana, Emilia et Florian et souhaitais leur survie. J'ai rarement autant tremblé avec des héros de fiction, ils nous deviennent si familiers grâce à la plume de Ruta SEPETYS. On sent que l'auteur a été habité par ses personnages et il est certain que leur personnalité donne une force incroyable au roman. Même les personnages secondaires, surtout le poète des chaussures, enrichissent le récit avec une humanité et une poésie si particulière... Par contre Alfred est volontairement très antipathique, figure emblématique du nazisme et de sa folie meurtrière.

    L'intensité de la tragédie monte donc au fil des épreuves et le naufrage en lui-même est décrit avec une telle précision qu'il se passe sous nos yeux et les émotions sont décuplées. La narration est plutôt simple mais cette simplicité sert le récit car l'histoire se suffit à elle-même, elle est tellement puissante et tragique.

    Comme vous l'aurez compris, j'ai été émue et captivée par ce roman de Ruta SEPETYS, cette catastrophe totalement ignorée est ici relatée avec passion par l'auteur. Ruta SEPETYS excelle à raviver des épisodes oubliés de l'histoire. Ce livre est un hommage très poignant aux victimes du WHILHELM GUSTLOFF et l'actualité récente des réfugiés met en évidence l'immuabilité de l'Histoire qui se répète dramatiquement. Positionné en lecture jeunesse, je vous engage vivement à vous procurer ce magnifique roman, à le lire bien évidemment mais surtout à le partager avec des jeunes et des beaucoup moins jeunes.....


  • par (Librairie Quai des Mots)
    19 juillet 2016

    Chacun né dans un pays différent, chacun traqué et hanté par sa propre guerre. Parmi les réfugiés fuyant à pied vers la côte devant l'avancée des troupes soviétique, 4 adolescents sont réunis par le destin pour affronter le froid, la faim, la peur, les bombes... Tous partagent un même but : embarquer sur le Wilhelm Gustloff, un énorme navire de promesse de liberté... Inspirée par la plus grande tragédie de l'histoire maritime, Ruta Sépétys lève le voile sur une catastrophe scandaleusement occultée de la 2nde guerre mondiale, qui a au moins six fois plus de victimes que le Titanic en 1912.


  • 4 juillet 2016

    Ruta Sepetys nous livre une magnifique fresque historique sur un épisode tragique et méconnu de la seconde guerre mondiale où se croisent plusieurs destins, tous en route vers le Wilhem Gustolff.

    Un magnifique roman d'aventure, d'amour et d'amitié.


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    28 juin 2016

    Conseillé par la Librairie Sorcière Le Rat Conteur à Bruxelles

    1945, les Allemands sont en train de perdre la guerre, les Russes avancent et les peuples fuient.

    Quatres adolescents -Joana, infirmière lituanienne, Emilia, petite Polonaise enceinte, Florian, le taiseux Prussien, et Alfred le matelot allemand exaspérant- avancent, parce qu'il faut bien, parce qu'il faut aussi laisser le passé derrière eux…

    Ruta Sepetys, l'auteure de "Big Easy" et "Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre", revient au delà des histoires personnelles sur une tragédie oubliée; nos quatre héros avancent vers la côte, vers le port, vers le Wilhelm Gustloff , ce bateau qui a coulé dans la mer Baltique en faisant plus de victimes que le Titanic.

    L'auteure nous offre un roman chorale intelligent et efficace, servi par une écriture fluide qui ravira et interpellera les jeunes lecteurs dès 14 ans.

    Librairie Sorcière Le Rat Conteur à Bruxelles

    Pour découvrir le contenu du CITROUILLE HEBDO de cette semaine, cliquez ici ! - Pour recevoir chaque matin deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous! ;-)


  • par (Librairie Mots et Images)
    21 juin 2016

    Des personnages entiers. Un roman poignant. On reste sous le choc...
    Marianne