Sirius

Sirius

Stéphane Servant

Le Rouergue

  • par (Librairie L’Intranquille Plazza)
    7 février 2018

    Des étoiles noires vers la lumière

    Dans un monde post-apocalyptique, une jeune fille Avril et son petit frère Kid tentent tant bien que mal de survivre dans ces terres dévastées par un virus mystérieux qui rend les animaux et la nature stériles.
    Avril et Kid vivent en retrait de la ville dans une petite cabane en bois au milieu de la forêt. En fuite, ils tentent de survenir à leur besoin dans ce milieu cruel où la violence et la folie sont partout, quand une rencontre va tout changer...
    Sirius est avant toute chose un roman subtil et original; les animaux ont dans ce livre une place très importante, presque omniprésente.
    Sirius est aussi un roman éprouvant et en fin de compte très actuel dans la mesure où il met en lumière les conséquences de l'action de l'homme sur la nature....
    C'est un roman intelligent, addictif, pertinent, émouvant et ce sans jamais oublier l'espoir...


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    10 janvier 2018

    LAURÉAT Prix Sorcières 2018 Carrément Passionnant Maxi

    Une histoire qui se déroule dans un univers post-apocalyptique où le vivant a été frappé d'infertilité. Tout en haut d'un arbre, Avril et son petit frère Kid ont trouvé refuge dans une cabane, ils se tiennent à l’écart des villes et des hommes. Cet arbre est leur univers car être au sol est dangereux. Mais Avril est poursuivie par un passé douloureux: Darius et ses étoiles noires ont juré de la retrouver et, tandis qu’une centaines d’étoiles filantes embrasent le ciel chaque nuit et que la terre tremble par à-coups, Avril et Kid vont devoir partir en quête d’un endroit épargné par la fureur du monde. Le chemin sera semé de faim, de fatigue, d’ennemis, de pièges mais aussi de rencontres étonnantes, de découvertes, à commencer par Kid, qui semble développer une compréhension instinctive de la nature... Cette fiction renouvelle le genre de la dystopie, c’est une leçon de vie. La nature occupe une place importante et les animaux y sont des personnages à part entière, face à l’humanité, son égoïsme, sa cruauté, son aveuglement qui ont conduit la terre à la catastrophe. Elle nous donne à réfléchir à nos choix et aux dérives qui nous mèneraient au chaos. Ce récit d’aventures surprenant par l’inventivité que Stéphane Servant y déploie, est un hymne à la beauté du monde.


  • par (Librairie Comme Un Roman)
    19 décembre 2017

    NOS INCONTOURNABLES

    Post-apocalyptique, le récit, quasi-biblique, d’une jeune adolescente et de son petit-frère qui tentent de survivre dans un monde couvert de cendres, un monde que la Vie a totalement déserté.

    Un roman haletant, sans concessions, manifeste contre les ravages causés par l’humanité. Manifeste pour la Terre, une critique de notre rapport au monde, forte et poignante.
    Essentiel, incontournable, urgent et captivant : SIRIUS saura vous emporter, à la suite de ces deux enfants qui font route vers l’espoir. Une leçon, un cadeau, poétique et fort.

    À placer sous tous les sapins !


  • par (Le Pain des Rêves)
    4 décembre 2017

    Encore un roman post-apocalyptique, direz-vous ! Oui, mais celui-ci est tourné vers l'avenir, vers une renaissance avec ses chapitres numérotés de 69 à zéro, puis à un pour le dernier.
    Au début, la situation est gravissime. Il y a eu des guerres qui ont décimé la population, un virus qui a rendu stériles les espèces animales, des explosions de centrales nucléaires qui ont vitrifié tout leur alentour, des humains ont dû s'exiler, certains ont gagné les villes et s'y sont emmurés. Les rivières sont polluées. Il n'y a plus d'électricité, plus rien à manger sauf dans les "capsules".
    Avril est une jeune fille qui fuit Darius, le meneur d'un groupe violent dont elle a fait partie. Elle fuit avec Kid, un jeune garçon qu'elle protège et veut gagner la Montagne, un endroit où ils devraient retrouver Sirius, un animal. La montagne est un endroit où ils ont connu le bonheur. Ils comptent y retrouver la vie d'avant, le calme, la sérénité.
    Le roman de Stéphane Servant nous alerte sur ce qui pourrait être notre avenir si nous n'y prenons garde et continuons de ne pas respecter la nature. Elle a subi la folie ravageuse des hommes et c'est elle qui est mise en avant dans ce roman, ainsi que les animaux qu'Avril et Kid rencontrent, qui les aident à se sortir de situations difficiles et qui les accompagnent vers la Montagne.
    Roman d'aventures aux nombreuses péripéties, ce texte est aussi un roman de sagesse comme en témoignent les nombreuses courtes réflexions à portée philosophiques. Il prône l'interdépendance de tout ce qui est sur terre, végétaux et animaux -dont l'homme qui est aussi un animal. Il suggère ainsi que l'homme a beaucoup à apprendre des animaux.
    Ce roman poétique et rude, très bien écrit, est destiné aux adolescents et jeunes adultes. Il serait cependant dommage qu'il ne soit pas connu d'un lectorat plus étendu, tant nous avons besoin de prendre la mesure de la réalité de notre humanité !


  • 15 novembre 2017

    Sirius

    C'est la fin du monde. Les plantes, les animaux et les humains sont incapables de se reproduire.
    Sur cette planète en plein déclin, nous suivons Avril et son petit frère Kid, se cachant dans leur cabane dans les arbres et survivants tant bien que mal.
    Mais le passé d'Avril va les rattraper et les obliger à fuir dans la foret. Un seul objectif au bout de leur périple: La montagne.

    Se soutenant l'un, l'autre, recevant une aide parfois surprenante, Avril et Kid nous entrainent dans leur aventure pleine d'action, mais aussi de poésie et de douceur. Un beau roman qui nous fait réagir quand aux impacts de nos modes de vie sur la planète.