Fables du temps, Sentir le grisou / Pasolini devant l'histoire
EAN13
9782707323392
ISBN
978-2-7073-2339-2
Éditeur
Les Éditions de Minuit
Date de publication
Collection
Essais
Séries
Fables du temps
Nombre de pages
101
Dimensions
19 x 14 x 1 cm
Poids
576 g
Langue
français
Code dewey
700.1

Sentir le grisou / Pasolini devant l'histoire

De

Les Éditions de Minuit

Essais

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autres livres dans la même série

Tous les livres de la série Fables du temps
L’artiste est inventeur de temps. Il façonne, il donne chair à des durées jusqu’alors impossibles ou impensables : apories, fables chroniques.

En ce sens pourrait-on dire qu’il « sent le grisou » de l’histoire. Mais comment sentir le grisou, ce gaz incolore et inodore ? Comment voir venir le temps ? Les mineurs, autrefois, utilisaient des oisillons en cage comme « devins » pour les coups de grisou : mauvais augure quand le plumage frémissait. Le frémissement des images ne pourrait-il pas, lui aussi, remplir cet office mystérieux ? C’est ce qu’on tente ici de suggérer à travers un libre commentaire de quelques images « remontées du fond de la mine » mais, surtout, de La rabbia, l’admirable film d’archives politico-poétique de Pier Paolo Pasolini.

€, ISBN 978.2.7073.2282.1

Blancs soucis

2013.128 p., 20 illustrations in-texte, 12,50 €, ISBN 978.2.7073.2283.8

Dans la série « Fable du lieu » :

L’Etoilement. Conversation avec Hantaï

1998. 128 p., 18 illustrations in-texte, 13,80 €, ISBN 978.2.7073.1630.1

La Demeure, la souche. L’Apparentement de l’artiste (Pascal Convert)

1999. 180 p., 35 illustrations in-texte, 18 €, ISBN 978.2.7073.1681.3

Être crâne. Lieu, contact, pensée, sculpture (Giuseppe Penone)

2000. 96 p. dont 46 illustrations, 9 €, ISBN 978.2.7073.1707.0

L’Homme qui marchait dans la couleur

2001. 96 p., 16 illustrations in-texte, 10,15 €, ISBN 978.2.7073.1736.0

Génie du non-lieu. Air, poussière, empreinte, hantise

2001. 144 p., 13,80 €, ISBN 978.2.7073.1737.7

TABLE DES MATIERES

%

4 P â

(

v

h

%

4 P à â &

(

v

愀Ĥ摧矓ᄀ (20). — « Rage poétique » (23). — La rabbia, un essai en rimes : politique et poétique (26). — Les trois voix du film (30). — Derniers « chants » : terreur et joie, Marilyn Monroe, mal et beauté (32). — La séquence du malheur à la mine (37). — L’enragé est-il révolutionnaire ? (41) — Poème de la rose et de la rage (44). — Qu’est-ce qu’un cinéma de poésie ? Le réel, le rêve et le geste (48). — Syntagmes de vie et paradigme de mort, ou le cinéma comme survivance (52).

Note bibliographique ……...…………………………………………..…..…. 59

Figures ................................................................................................................ 60
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Georges Didi-Huberman