Camille D.

Pour un nouveau sujet révolutionnaire

La Découverte

14,00
par (Librairie de l'Angle rouge)
27 octobre 2020

Coup de poing

C'est un grand cri que pousse Fatima Ouassak, pour mieux nous réveiller !
Un appel lancé dans une volonté farouche de rassembler et de faire corps. Faire corps, pour refuser ensemble les mensonges et regarder en face les vérités cachées. Faire corps, pour reprendre le pouvoir.

Un livre nécessaire, adressé d'abord aux mères et aux parents, mais qui nous concerne toutes et tous.
Devenons dragon·nes !

Le vent de lève

Gallimard Jeunesse

18,00
par (Librairie de l'Angle rouge)
27 octobre 2020

Le début du voyage...

D’un côté il y a Alma, jeune fille noire dont la vision du monde se limitait jusqu’alors à sa vallée isolée, aux membres de sa famille, aux zèbres et aux oiseaux. De l’autre il y a Joseph, garçon blanc ayant grandi sans personne, dans le brouhaha des ports européens du XVIIIème siècle.

C’est l’horreur de la traite esclavagiste qui va les amener à se rencontrer.

Dans ce début de trilogie, Timothée de Fombelle ne nous épargne rien de la violence et de la folie des hommes («tout ça pour un peu de sucre, de café et de chocolat à l’heure du goûter»), sans pour autant nous priver des étincelles d’espoir, ces petits moments suspendus qui, heureusement, sèment l’Histoire.

Une lecture qui chamboule, qui fait réfléchir. On en ressort chamboulé·e, la tête un peu basse sous le poids d’un tel héritage. Et les cheveux salés, souvenir d'un beau voyage !

Rendez-vous en 2021 pour découvrir le second tome !

par (Librairie de l'Angle rouge)
27 octobre 2020

Un roman qui fait wizz !

L’autrice - et sa frange yéyé - nous confrontent à la démence, la vieillesse, la mort aussi. Pourtant ce n’est jamais triste. Simplement juste et touchant. Et souvent très drôle !
« Âge tendre », c’est aussi des histoires d’amour d’un autre genre, des chansons qui vous trottent dans la tête, de la nostalgie en barre.

Un roman aux couleurs acidulées, qui sent bon le grésillement du 33 tours et la liberté des sixties. Pop ! Wizzzzz !