Pomfresh

23 octobre 2011

Très bien ficelé

D'accord, ce livre partait gagnant, puisque j'aime assez le style de Brussolo. Eh bien j'ai été très surprise, d'une part par un style nouveau, mais "trash" que d’habitude, et ça ne manque pas... On retrouve bien sûr des touches de sa culture antique, mais c'est tout...
D'autre part, l'époque et l'intrigue sont tout à fait nouvelles pour ce que je connais de cet auteur. On se retrouve donc en pleine régence, à suivre les aventures d'un peintre génial mais un peu hors normes, qui traque lui-même son rival, un peintre mystérieux et prédictif, avant de se retrouver pris au piège.
L'auteur nous balade et nous tient en haleine, on s'attache aux personnages et même à leurs défauts. Le dénouement est tout à fait inattendu.
A lire et à conseiller...

19 octobre 2011

Robin revisité

On retrouve avec plaisir le style caustique et décalé de Manu Larcenet dans cette BD. Robin des Bois revient, quelques décennies (siècles) après le aventures contées par Dumas.
Difficile d'en dire plus, au risque de dévoiler le contenu...
Bref notre vieillard multiplie les aventures, avec plus ou moins de succès. Aux trois quarts de l’œuvre, le style s’essouffle un peu, mais la fin vient vite et redonne le sourire...

Les Presses de la Cité

5 octobre 2011

Voyage dans les temps et les cultures

Merci à la librairie Dialogues pour ce partenariat ! La fille de nos rêves est pour moi un livre un peu hors normes. Directement traduit de l’indien, si c’est là bas un classique, le style, la mentalité et l’écriture sont pour nous complètement inhabituels.
Partant d’un prétexte gentillet (un couple d’amoureux qui cherchent un endroit où passer la nuit dans une gare), quatre hommes d’âge mûr replongent dans leurs souvenirs amoureux et nous content leurs premiers émois… Au travers de ces quatre nouvelles regroupées en un roman, on rencontre une grande pudeur, une manière de penser la vie nouvelle, avec des valeurs tellement loin des nôtres, de part la géographie et l’époque des récits.
Malgré tout, on lit ce livre facilement et jusqu’au bout, parce que c’est mignon, parce que c’est léger et parce que c’est fluide.

18 septembre 2011

Captivant

Commencé ce matin, fini après le repas de midi ! Je n'avais vraiment pas que cela à faire, mais impossible de faire autrement. Ce livre commence comme une bête série américaine avec une ado qui raconte sa vie d'ado. Pas de quoi se relever la nuit... Mais très vite, l'arrivée du fiancé modifie tout, et même si certaines évolutions sont un peu prévisibles, les personnalités sont extrêmement attachantes et on tremble pour eux jusqu'à la dernière page. Outre les deux "héros" de l'histoire, les parents de Jessica sont de tellement braves gens qu'on a envie de venir avec eux donner des conseils à ces jeunes...
La fin est rapide, mais c'est surement mieux ainsi qu'un déballage à la Harlequin !