Librairies Sorcières

http://librairies-sorcieres.blogspot.fr/

Le chat qui ne voulait pas fêter Noël

Lil CHASE & Thomas DOCHERTY

Flammarion

10,50
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
3 décembre 2018

Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

C’est la veille de noël et tout est prêt dans la maison. Rose, Lilly, Alex et leurs parents s’apprêtent à profiter des magnifiques décorations quand Zouki le chaton décide de re-décorer le sapin à sa façon… Mais Zouki ne s’arrête pas là : adieu sapin, paquets cadeaux et même repas de réveillon : Zouki a renversé, cassé, dévoré le noël de la famille Hudson. Noël sera-t-il vraiment gâché ?

Un petit roman très illustré et très amusant sur un noël où tout tourne mal mais où bien sûr, tout sera pardonné au chaton turbulent. Les lecteurs trouveront en bonus à la fin de l’ouvrage de quoi se mettre d’humeur festive : recette du chocolat chaud, blagues et anecdotes de noël, idée de décorations… Voilà de quoi être prêt pour le jour J… Après s’être assuré bien sûr qu’aucun félin survolté ne viendra anéantir vos efforts ! - Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

Rue des Quatre-vents , Au fil des migrations

Au fil des migrations

Jessie Magana, Magali Attiogbé

Des Elephants

16,50
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
28 novembre 2018

Conseillé par la Librairie Sorcière Pages d'Encre à Amiens

En observant la rue des Quatre-vents et ses habitants au fil des années, on assiste à l'évolution de la France, à sa construction, son histoire, sa mixité et ses richesses. "L'histoire" commence en 1890. On y voit Marcel l'Auvergnat, Augustin qui rêve de revoir sa Creuse natale et Marco, venu d'Italie pour travailler sur le chantier du métro. En 1900, Mikhaïl a fui la Russie où les Juifs sont persécutés. Ce soir il mangera avec sa femme et ses enfants qu'il n'a pas vus depuis trois ans. 1915 : des travailleurs chinois viennent aider les femmes à fabriquer des obus, maintenant que tous les hommes sont partis à la guerre. Des tirailleurs sénégalais ont rejoint ces derniers au front...

Les années passent et la rue des Quatre-vents accueille toujours de nouveaux visages : Arméniens, Espagnols, Allemands, Polonais, Algériens, Marocains, Portugais, Maliens, Chiliens, Vietnamiens, autant de visages, autant d'histoires qui construisent la France. 1998 : une équipe de France "black-blanc-beur" que chacun acclame avec joie et qui fait la fierté du pays; partout les drapeaux français s'agitent avec joie et fierté. 2018 : des parents se mobilisent contre l'expulsion d'une petite fille et de sa mère vers la Guinée. D'autres aident des sans-papiers qui attendent depuis des mois à Calais...

Un album simple et fort sur l'histoire de l'immigration en France. L'histoire de tous ces immigrés qui font la France d'aujourd'hui. Ceux qui l'ont construite de leurs mains. Un album touchant et nécessaire, à l'heure où l'histoire se répète et où la devise de la France est mise à l'épreuve. - Conseillé par la Librairie Sorcière Pages d'Encre à Amiens

Orphelins 88

Cohen-Scali Sarah

R-jeunes adultes

15,90
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
28 novembre 2018

Conseillé par la Librairie Sorcière L'Oiseau Lire à Visé

«La guerre nous a tous transformés en Petits Poucets perdus dans la lugubre forêt qu'est devenue l'Europe.»

Munich, juillet 1945. La guerre est finie, mais Josh, comme de nombreux enfants, erre parmi les décombres. Il finira par être recueilli à l'orphelinat dirigé par Ida, une dame au grand coeur. Dans cet orphelinat, des dizaines d'enfants se retrouvent perdus à la recherche de leur identité. Qui sont-ils? S'appellent-ils réellement par le prénom qu'ils ont en tête? D'où viennent-ils?
Josh, 10 ans, est tatoué sur le bras gauche, cela veut-il dire qu'il est juif? Pourtant, son bras droit ne cesse de se tendre pour effectuer le terrible geste qui lui a été inculqué...

«Sauf que je ne suis pas n'importe quel enfant. Je suis un enfant de la guerre. Un orphelin 88. Qu'est-ce qui pourrait bien me choquer?»

Nous allons suivre la lente reconstruction identitaire de ce personnage; la recherche de ses origines nous tiendra en haleine. Toutefois, il est important de préciser que certains passages font froid dans le dos, la réalité des faits décrits nous coupe le souffle.

Ce texte puissant est dans la continuité de "Max", le premier roman de cette auteure qui parlait de la création du Lebensborn, le projet invraisemblable des nazis qui voulaient créer une race supérieure. Des milliers d'enfants ont été volés et kidnappés parce qu'ils correspondaient aux critères: blond aux yeux bleus. C'est un roman essentiel qui aborde un pan de l'histoire souvent mis de côté. Cette lecture fut passionnante, forte et émouvante. Adultes, lisez-le aussi! — Conseillé par la Librairie Sorcière L'Oiseau Lire à Visé

La sirène et la licorne

Rageot Editeur

15,50
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
26 novembre 2018

Conseillé par La Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

La licorne, c’est Lili, une adolescente de 17 ans, excentrique et fantasque qui arbore une chevelure aux couleurs de l’arc en ciel et ne sort jamais sans ses fards à paupières irisés et son rouge à lèvre assorti (ou contrasté). Normal, sa passion, ce sont les effets spéciaux et plus particulièrement, les maquillages qui transforment le plus banal des humains en créature fantastique. Tout ça, elle l’assume avec volonté et intelligence. Tout comme elle assume que son goût se porte sur les filles plutôt que sur les garçons. Pour autant, parce qu’elle est devenue la cible de harcèlement sur les réseaux sociaux, elle part passer l’été au vert, en Charentes Maritimes, chez sa tante, loin des tours de sa banlieue et de la méchanceté de ses pairs.

La Sirène, c’est Christelle qui se remet difficilement d’un accident de voile et tente de faire admettre à ses parents qu’elle n’est pas la petite fille sage et brillante qu’ils couvent. Qu’elle veut continuer à naviguer, malgré les risques, et être Cris, une jeune femme libre et forte et pas cette petite chose fragile que voient ses proches.

Le point de départ de ce roman est certes une affaire de harcèlement nourrit par l’homophobie et la bêtise mais, et c’est ce qui fait sa réussite, c’est un merveilleux roman d’amour. Entre Lili l’excentrique et Cris la jeune fille presque rangée, le courant passe immédiatement et l’amour s’installe peu à peu, alors qu’elles apprennent à se connaître l’une l’autre et aussi à se connaître elles mêmes. L’amour les révèle à elles mêmes. Ce roman a le goût de sel de la mer en été, le goût de l’été qui emporte l’enfance.

Rien n’est simple. Les histoires de familles sont toujours compliquées. Pas de révélations ici mais la vie qui, telle une vague, éloigne et rapproche. Les douleurs et les bonheurs. Les liens… Pour un premier roman, c’est une belle réussite avec ce qu’il faut de personnages attachant, de mystères et d’orages d’été… — Conseillé par La Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

Tout un tas de têtards !
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
26 novembre 2018

Conseillé par La Librairie Sorcière Les Enfants Terribles à Nantes

Sorties de terre en mai dernier, "Les petites patates" ont déjà quatre titres. "Vive la rentrée !" et "Tout un tas de têtards !" sont les deux nouvelles aventures des petites Patates Bleue, Rouge, Verte, Jaune, etc et leur courageuse maîtresse Amandine. Cette nouvelle série dédiée à la petite enfance raconte avec délice, malice et grosses bêtises les joies d’une classe de maternelle où chaque petite Patate à son caractère et où le moindre détail est une incroyable aventure. Comme ici, une sortie au bord de la mare qui se transforme en pêche miraculeuse ! Pas de répit pour la maîtresse qui ne manque pas de bonnes idées pour occuper ses petits mais qui doit surtout ne pas flancher face aux imprévus et aux rebondissements insoupçonnés : pêche ou baignade ? macédoine ou salade ? Les petites patates font tout trop vite et n’écoute pas toujours bien… mais c’est en se trompant qu’on apprend ! Le dessin de Charles Paulsson mise sur la simplicité et l’efficacité de petites formes colorées, qui, malgré un traitement numérique peu séduisant au premier abord, s’animent et débordent d’énergie, à l’image de ces joyeux élèves survoltés et à la concentration plutôt limitée. On attend déjà avec impatience les prochains épisodes car qu’elle soit aussi dissipée que la bleue, aussi volontaire que la rouge ou aussi timide que la verte, chacun y reconnaîtra sa petite patate. - Conseillé par La Librairie Sorcière Les Enfants Terribles à Nantes