Librairies Sorcières

http://librairies-sorcieres.blogspot.fr/

Le Roi des fauves

Aurélie Wellenstein

Scrineo

16,90
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
3 décembre 2015

Conseillé par la Librairie L'Oiseau Lire à Evreux

Whaou !!! (oui, toujours commencer une cri-tique par une onomatopée), là j’ai pris une «claque»! Attention, livre explosif! Ivar, Kaya et Oswald sont condamnés pour braconnage à devenir des bersekirs – mi-hommes mi-bêtes – réduits en esclavage, dans ce monde où la famine approche et les jarls se ga- vent. Dans sept jours le lehring, ce parasite, aura pris le contrôle et ils ne seront plus humains sauf si... ils peuvent retrouver le roi des fauves qui aurait le pouvoir de leur faire conserver leur humanité. Mais pour cela, il faut résister au lehring, échapper aux chasseurs, aux bersekirs errants et au démon qui guette dans l’ombre... Et je ne vous dis pas tout! Ambiance sombre et brutale, personnages torturés, retournements de situation et j’en passe: ce livre va vous dévorer, ou l’inverse! Vous voilà avertis.

Librairie L'Oiseau Lire à Evreux

Yasuke

Éditions les Fourmis rouges

16,50
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
3 décembre 2015

Conseillé par la Librairie L'Oiseau Lire à Evreux

Frédéric Marais nous conte l'histoire vraie de Yasuke, un enfant noir né au pied du Kilimandjaro, un enfantsans nom, isolé, vivant avec les animaux, marqué comme eux. Un jour il part à la recherche d'un nom. Il marche, ren- contre la mer, un bateau sur lequel il travaille, navigue des années, mais il n'a toujours pas de nom. Et puis le bateau arrive dans un pays inconnu. L’équipage débarque et tous sont emmenés auprès du puis- sant et redouté seigneur Oda Nabunaga qui n'a jamais vu d'homme noir. Il est impressionné par les qualités physiques du garçon et le prend sous sa protection, le confiant à un maître d'armes. Le garçon sans nom devient un combattant re- douté, fidèle au seigneur qui le nommera samou- raï. Il prendra alors comme nom Yasuke. C'est ainsi qu'un esclave venu d'Afrique devint samou- raï, le seul samouraï noir. Ocres, noirs, bleus, éclairés de blanc donnent force à cet album, avec quelques clins d’œil à Hokusaï. Magnifique.

Librairie L'Oiseau Lire à Evreux

LA FABULEUSE HISTOIRE DE LA POIRE GéANTE

Strid Jakob Martin

Pocket Jeunesse

19,90
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
3 décembre 2015

Conseillé par la Librairie Autrement Dit à Dijon

Alors prêts à larguer les amarres à bord d'une poire géante? Si certains éprouvent quelque réticence – j'avoue en avoir été – ils ne regretteront pas de la franchir... Il est vrai que, a priori, il y a plus accrocheur qu'une poire pour partir à la recherche d'une île mystérieuse. Mais une fois emportés par la lecture, inconcevable de trouver meilleur vaisseau! Pirates, dragons marins, mer de la Nuit noire peuplée d'inquiétantes créatures sont autant de chapitres forts d'un périple époustouflant. Le récit, loufoque à souhait, semble plus vrai que nature (l'invention de la boussole barylique), poétique (ah, la phosphorescence magnétique!), tellement drôle, traversé par de belles valeurs comme la complicité, la tolérance, la loyauté. Jakob Martin Strid nous embarque, petits et grands, lecteurs débutants ou confirmés pour une (très) «belle lisse poire» aussi surprenante que jubilatoire. Mention enthousiaste pour la traduction de Frédéric Fourreau! L'envie est grande de faire durer le plaisir en évoquant les personnages et leurs aventures, les innombrables reparties cultes, la traque aux détails désopilants et aux clins d'oeil à ses prédécesseurs - Hergé, Ungerer, Scarry, entre autres. Ne manquez pas cette Poire géante: elle vous laissera le souvenir d'une dégustation inoubliable.

Librairie Autrement Dit à Dijon

LE GARDIEN DE L'ARBRE (COLL. PONT DES ARTS)
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
3 décembre 2015

Conseillé par la Librairie Sorcière Le Liseron à Colmar

Djalil gravit rapidement quelques marches, jette un œil derrière lui et ferme vite la porte. Minoa, vieille femme un peu sorcière, l’attendait. Aujourd’hui, elle lui confie son bien le plus précieux: une boîte contenant la graine de l’arbre unique. Le temps est venu pour Djalil de veiller sur cette graine magique...

Année après année, il dresse alors un faucon pour protéger de tout danger l’arbre qui poussera. Puis il se met en route à la re- cherche du lieu qui saura accueillir la graine. Après l’avoir plantée dans un vallon discret, il attend maintenant sept ans pour que pousse un curieux fruit, noir et blanc en forme d’œil. À maturité, Djalil le cueille et déguste sa chair sucrée. La nuit suivante, il fait un songe qui lui semble prémonitoire d’une jeune fille qui se noie dans la rivière du royaume. Djalil envoie aussitôt son faucon avertir le roi de Ganhar qui va sauver et sa ville et la prin- cesse Nadja...

C’est un conte digne des mille et une nuits, aussi envoûtant que mystérieux. Les illustrations d’Anja Klauss embrasent tout l’album par un jeu de teintes chaudes, mêlant l’or et l’orange. Elle rend un vibrant hommage à Klimt, en utilisant les volutes et les motifs
chers au maître viennois.

UNE ARAIGNÉE SUR UN FIL

LAURENT Cardon

Pere Fouettard

12,00
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
3 décembre 2015

Conseillé par la Librairie Le Liseron à Colmar

Cet album sans texte raconte l'histoire d'une petite araignée (avec des couettes et le corps couvert d'un duvet multicolore !) qui suit avec excitation une leçon de tissage de toile donnée avec grand art par sa maman. Après plusieurs tentatives ratées, notre apprentie va réaliser de véritables sculptures en dentelle de fils de soie. Mais quel drame quand une mouche se prend dans ses fils et sert de déjeuner à sa mère! L’innocente comprend qu’elle a en réalité confectionné de redoutables pièges pour abeilles, papillons et autres insectes... Notre petite araignée ne tient cependant pas à manger de ce pain! Toute la nuit elle cogite, étudie des livres scientifiques pour – eurêka au petit matin – trouver la solution, exprimer son savoir-faire et garder son âme d’artiste. Pour admirer le chef-d’œuvre, rendez vous en dernière page!... Nous avons adoré les illustrations de Laurent Cardon, son style très dynamique, ses personnages très expressifs qui rendent sympathique ce petit être qui d’ordinaire en effraie plus d’un. La narration s’articule comme dans une bande dessinée et enchaîne les séquences tel un film d’animation permettant la lecture dès le plus jeune âge.