Dernier commentaire

VITE, VITE, VITE !

Clotilde Perrin

Rue du Monde

13,00
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
29 octobre 2019

Conseillé par la Librairie Sorcière Le Bateau Livre à Montauban

Voilà un livre essentiel qui part rapido presto sur un Agitatissimo puis un Intermezzo pour introduire un Lentissimo à la vitesse d'un escargot qui vient suspendre le mouvement et porter un autre regard sur notre rapport au temps. Dring ! Et hop ! Et que ça saute ! Hors du lit, je m'habille, je me lave.... injonction de l'enfant pour se donner du courage. En tous les cas, c'est parti pour une destination surprise ! Il fonce avec ses amis dans une galopade effrénée et bruyante, à toute berzingue et même la cigogne qui vole dans le ciel a un air aérodynamique. Mais pas question de louper le coche. On retient son souffle pour rester dans la course, aspiré par l'élan joyeux de la petite bande.

A la mi-temps du livre, une double page vient rompre notre apnée, car on a beau courir très vite, la dernière marche se dérobe, on n'est jamais assez rapide. Trop tard donc pour notre héros qui n'a pas embarqué et qui reste dans l'expectative sur un coin de la longue page. Mais rien de grave, un autre voyage l'attend, invité cette fois par l'auteure dans la deuxième partie, parce qu'à filer comme une torpille on en oublie de résister au temps et de goûter au plaisir de cheminer et de se remplir paisiblement de ce qui s'offre autour de nous pour peu que l'on prenne le temps de s'y attarder. Les petites crottes d'un lapin, un journal qui s 'envole dans le vent, un cuillère qui se balance sur un pot de confiture… à petits pas comptés pour que rien ne nous échappe.

Le format du livre étiré comme le ruban d'une route contribue à l'effet de mouvement et de cheminement. Dans la première partie, une longue phrase linéaire scande en rythme tout le champ lexical de la vitesse. Dans la seconde, il lui prend la fantaisie et la poésie de se découper dans tous les sens pour mettre l'index sur ce que l'illustratrice nous emmène à observer. Un parti pris joyeux et léger ou l'auteure oppose le stress de la vitesse au plaisir de la déambulation contemplative. Les illustrations riches et denses feront le bonheur d'une lecture autonome. Une petite musique qui trottinera dans la tête des parents quand il s'agira de faire fissa le matin avant de partir pour l'école… et si on a perdu sa basket, et bien on prendra le temps de la chercher ! - Conseillé par la Librairie Sorcière Le Bateau Livre à Montauban