L'équipe du Bateau Livre

Big Brother

Lionel SHRIVER

Belfond

par (Le Bateau Livre)
22 août 2014

Coup de coeur littérature étrangère

L'auteur de "Il faut qu'on parle de Kevin" n'hésite pas à faire voler la bienséance en éclat, en s'attaquant à notre assiette tout autant qu'à nos familles dé- et re-composées. Elle nous livre un roman brillant, révoltant et sans concession, dont on ne sort pas exactement indemne...
Big coup de coeur !

L'île du point Némo
par (Le Bateau Livre)
22 août 2014

Coup de coeur littérature française

Un roman d'aventures comme on n'en fait plus, digne d'un Jules Verne ou d'un Conan Doyle ; écrit avec finesse et humour. Prenant, passionnant, excellent !

Qui es-tu Alaska ?

Gallimard Jeunesse

15,00
par (Le Bateau Livre)
22 août 2014

Coup de coeur roman ado

On n'aime pas, on adore !
Et on se fait plaisir en redécouvrant les désormais classiques de J. Green dans cette belle édition !

Shibumi, roman

roman

Éditions Gallmeister

24,50
par (Le Bateau Livre)
22 août 2014

Coup de coeur policier

Passé maître dans l'art de tuer, Nicholaï Hel aspire à une retraite paisible et se passionne pour la culture d'un jardin zen. Mais une dernière mission s'impose à lui... Sera-t-elle celle de trop, sur la voie qui mène au Shibumi ?

Big Brother

Lionel SHRIVER

Belfond

par (Le Bateau Livre)
22 août 2014

Coup de coeur littérature étrangère

Quand Pandora accepte d’héberger son frère pour quelques temps, elle est loin d’imaginer qu’elle vient de mettre le doigt dans un engrenage qui remettra toute sa vie en question. C’est qu’après ne pas l’avoir vu pendant 4 ans, le choc des retrouvailles à l’aéroport est de taille : Edison ressemble plus à un pachyderme en fauteuil roulant qu’à son beau gosse de frangin. S’installe alors un climat de non-dits entre les deux, elle qui ne veut pas le blesser dans son orgueil tout en cherchant un moyen de l’aider, et lui qui continue de pérorer sur ses succès à New-York en tant que Jazzman adulé.


Peu à peu l’atmosphère se tend à la maison, son mari Fletcher, dont elle a adopté les deux enfants, se retranchant dans un mutisme malsain dû à son antipathie profonde pour Edison. Qui lui ne fait rien pour arranger les choses… et surtout pas maigrir. Que peut-on faire pour quelqu’un, quand il refuse d’être aidé ? Peut-on ruiner sa vie pour sauver celle d’un autre ? Jusqu’où l’amour fraternel et les liens du sang conduiront-ils Pandora ?

L’auteur de Il faut qu’on parle de Kevin n’hésite pas à faire voler la bienséance en éclat, en s’attaquant à notre assiette tout autant qu’à nos familles dé- et re-composées. Elle nous livre un roman brillant, révoltant et sans concession, dont on ne sort pas exactement indemne…