Rester en vie
  •  
EAN13
9782848765426
ISBN
978-2-84876-542-6
Éditeur
Philippe Rey
Date de publication
Collection
Documents
Nombre de pages
192
Dimensions
21 x 14 x 2 cm
Poids
338 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


À 24 ans, souffrant d’anxiété et de dépression, au cours d’un séjour en Espagne, Matt Haig s’est retrouvé au bord d’une falaise, les pieds à moitié dans le vide, sur le point de se précipiter... Rester en vie… cela paraît si difficile à celles et ceux qui sont au fond de l’abîme, qui ne voient poindre aucune lueur.
Ce livre vif et sensible raconte les batailles que l’auteur a menées pour comprendre ce qui lui arrivait, pour le partager aux autres (pas toujours compréhensifs), et se mettre sur le chemin de la guérison. En cinq chapitres – Tomber, Atterrir, Se relever, Vivre, Être –, l’auteur raconte avec sincérité comment il a progressivement vaincu sa maladie et réappris à vivre.
Car les raisons de rester en vie sont nombreuses, et sont ici détaillées avec humour et conviction. Ouvrir ce livre, c’est entamer une exploration joyeuse des façons d’exister, d’aimer mieux, de se sentir plus vivant.
« J’ai écrit ce livre parce que les vieux clichés demeurent les plus véridiques. Le temps guérit. Le fond de la vallée n’offre pas la vue la plus claire. Il y a de la lumière au bout du tunnel, même si nous ne sommes pas capables de la voir… Les mots peuvent parfois réellement vous libérer. » Matt Haig

Plus de 200 000 exemplaires vendus en Grande-Bretagne, où il a reçu un accueil critique enthousiaste et a été en première place du prestigieux classement du Sunday Times, traduit en 24 pays, Rester en vie a connu un succès fulgurant qui se prolonge par une intense activité sur les réseaux sociaux.

Matt Haig, 40 ans, vit à York. Il est l’auteur de cinq romans dont Les Radley (Albin Michel, 2010, Livre de poche, 2012) et Humains (Hélium, 2014).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

25 octobre 2016

dépression

Cette lecture n’est pas toujours joyeuse, contrairement à ce qu’en dit l’éditeur. Quand l’auteur décrit ses symptômes dépressifs, c’est même plutôt plombant, comme ambiance. Même si Matt Haig explique dès le départ que chaque dépression se manifeste et se vit ...

Lire la suite