La langue des bêtes
1 autre image
  •  
EAN13
9782812609268
ISBN
978-2-8126-0926-8
Éditeur
Le Rouergue
Date de publication
Collection
Rouergue Romans
Nombre de pages
448
Dimensions
20 x 14 x 3 cm
Poids
543 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Il était une fois un vieux chapiteau de cirque à l'orée d'une forêt sombre et profonde : c'est là que vit la Petite avec sa famille, une ancienne troupe de saltimbanques. Depuis très longtemps ils ne donnent plus de spectacle, mais ils tissent autour de la gamine un cocon protecteur d'histoires et de légendes.

Un jour, un chantier gigantesque vient tout bouleverser : le campement va être rasé et la Petite est envoyée à l'école du village. Elle va alors faire appel aux forces obscures de la forêt pour tenter de sauver les siens.

Dans la lignée du Cœur des louves, son précédent roman, Stéphane Servant nous raconte une fable envoûtante. Au travers du regard décalé d'une enfant sauvage, fille d'une funambule et d'un ogre, il nous convie à croire à la magie des histoires.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Le Bateau Livre)
5 mars 2016

Coup de coeur roman ados

Un ogre, un nain, Colodi le marionnettiste avec Gepetto et Belle, blessée après avoir voulu toucher les nuages, vivent dans un cirque abandonné. Et la Petite. Si tous ont abandonné leurs numéros et la piste du cirque depuis longtemps, ils ...

Lire la suite

par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
2 décembre 2015

Conseillé par la Librairie L'Eau Vive à Avignon

Lire le dernier roman de Stéphane Servant, c'est un peu, je crois, accepter de déposer les armes, un moment. Se retrouver à la tombée de la nuit, au cœur de la forêt, il y a un feu, des gens qui ...

Lire la suite

par (Librairie Chantepages)
14 novembre 2015

Un roman qui prend aux tripes

Le vent claque, la poussière se soulève et lorsqu’elle se repose, comme tiré d’un rêve, un cirque apparaît. Toile en lambeaux, caravanes brisées puis des hommes et une femme : un clown triste, un nain, un géant et une Belle… ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

26 avril 2016

Un livre torrentiel dont l'énergie poétique affleure sur chaque page. Un texte comme une tempête, à la lisière de la forêt. Dans un univers sauvage, on pénètre dans l'utopie collective d'une famille de forains. Des ogres qui dévorent la vie. ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Stéphane Servant

Dossier relatif

<FLASH !>: LES CENTS LIVRES DU N°72 DE CITROUILLE - 70 /100

Voir le dossier complet