Albert Angelo
  •  
EAN13
9782915018318
ISBN
978-2-915018-31-8
Éditeur
Quidam Édition
Date de publication
Collection
MADE IN EUROPE
Nombre de pages
184
Dimensions
14 x 1 cm
Poids
246 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Publié en 1964 et écrit dans un style peu orthodoxe, typique de ce que sera le travail de B. S. Johnson (1933-1973), Albert Angelo est célèbre notamment à cause des trous qu'arborent deux de ces pages, trous qui donnent à voir « le futur de la fiction ». Mais le futur est-il ce que l'on croit ?
Locataire d'un appartement du quartier d'Angel à Londres, Albert Albert est un architecte sans emploi qui devient professeur vacataire pour gagner sa vie,. Il est tenu d'enseigner dans des écoles de plus en plus difficiles, en une lutte incessante avec ses élèves, miroir de celle à laquelle il est confronté dans la vie en général, et particulièrement la pensée dévorante de Jenny, son ex, dont il est encore très épris…
B.S. Johnson multiplie dans Albert Angelo les points de vue narratifs tout en usant du monologue intérieur avec un art consommé, dessinant ainsi un portrait d'Albert Albert presque cubiste, aussi enlevé qu'une session de jazz débridée. Johnson y révèle aussi ce qui sera son leitmotiv : « Raconter des histoires, c'est raconter des mensonges. »

« C'est, je crois, le plus drôle de ses romans, et un superbe compte rendu, scrupuleusement réaliste de ce que signifiait enseigner dans une école difficile de Londres dans les année 60. »
Jonathan Coe, The Spectator

« Albert Angelo peut de prime abord sembler une histoire triste - il est question d'un architecte qui survit comme enseignant vacataire (et qui comme tel passera l'arme à gauche) - mais le roman a des moments de pure comédie qui valent tout ce qui a été publié en Angleterre depuis cinquante ans. »
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Bryan Stanley Johnson
Plus d'informations sur Françoise Marel