EAN13
9782408052744
ISBN
978-2-408-05274-4
Éditeur
Milan
Date de publication
Collection
LES ENCYCLOPES
Nombre de pages
128
Dimensions
26 x 19,5 cm
Langue
français

Mayas, Aztèques et Incas

« » '

De

Illustrations de

Milan

Les Encyclopes

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


En partant sur les traces des Mayas, des Aztèques, des Incas et de leurs ancêtres, ce livre retrace l'histoire, les coutumes et les légendes de ces premiers peuples du continent américain. Longtemps méconnues, ces grandes civilisations ont laissé des marques profondes dans les paysages et dans les cultures des sociétés qui leur ont succédé. Et connaître le passé sert toujours à la compréhension du présent.

Des civilisations puissantes
De l'empire aztèque au Mexique, des cités mayas en Amérique centrale au territoire inca en Amérique du Sud, le voyage couvre un large périmètre dans le temps et dans l'espace. Quels sont les points communs entre Tenochtitlan, la Venise des Amériques, Tikal, la cité des pyramides et Cuzco, le nombril du monde ? Leur développement, leur rayonnement, leur force... En se plongeant dans l'histoire de ces civilisations, on découvre leurs fascinantes avancées en architecture, agriculture, astronomie ainsi que leur maîtrise de systèmes politiques et religieux très particuliers. Elles nous ont aussi légué un héritage artistique et culturel remarquable qu'on ne cesse de mettre au jour.

Une histoire tragique
Córdoba, Cortez, Alvarado, Ursúa, Pizarro, autant de conquistadors venus d'Europe qui ont tous contribué à la chute de ces grandes civilisations. Anéantis par les armes et les maladies, asservis, ces peuples natifs assistent à l'écroulement de leur monde et à la remise en question de toutes leurs valeurs. Il faudra attendre le XIXe siècle pour que la Mésoamérique et les Andes se libèrent du joug espagnol en donnant naissance à de nouveaux états dont le Mexique, le Guatémala, le Pérou et la Bolivie... et 2005 pour voir, en Bolivie, l'élection du premier président amérindien, Evo Morales.

Un laboratoire privilégié
Sans aucun contact avec d'autres parties du monde, les humains, en Amérique, ont appris petit a petit a produire leurs aliments en devenant agriculteurs, a vivre de fac on se dentaire et a construire des villages puis des villes, a mettre au point toutes sortes d'artisanats, a s'organiser en socie te s de plus en plus complexes et varie es, a inventer des formes de gouvernement. Ils ont aussi de veloppe des conceptions de l'Univers, de la vie, de la mort, choisi des valeurs, invente des religions. E tudier les civilisations pre colombiennes, c'est donc se pencher sur la fac on dont les socie te s humaines peuvent e voluer. Une manière enrichissante d'élargir notre vision du monde.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Sandrine Mirza