EAN13
9791093176215
ISBN
979-10-93176-21-5
Éditeur
NOTES DE NUIT
Date de publication
Collection
LE PASSE IMMEDI (1)
Nombre de pages
300
Dimensions
22,5 x 15 x 3 cm
Poids
467 g
Langue
français

Là où s'arrête le journal d'Anne Frank

Le destin des occupants de l'Annexe après leur arrestation

De

Traduit par

Notes De Nuit

Le Passe Immedi

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres

  • Vendu par l'Embarcadère
    22.00

Le 4 août 1944, au centre d’Amsterdam, la Sicherheitspolizei fait une descente dans les locaux commerciaux d’Opekta, une firme des bords du canal Prinsengracht, sise au numéro 263. La police de sûreté allemande y trouve huit personnes juives qui vivaient cachées, pour certaines depuis juillet 1942, dans l’achterhuis ou « annexe », autrement dit l’essentiel de la partie du bâtiment côté cour. L’une d’entre elles était une jeune fille de quinze ans, Anne Frank. À compter de son treizième anniversaire, elle avait méticuleusement consigné les événements de sa vie dans un journal intime, document qui allait devenir l’un des livres les plus célèbres au monde. Grâce à cet écrit, traduit aujourd’hui en plus de soixante-dix langues, l’histoire de ces huit individus est devenue l’une des plus connues de la Seconde Guerre mondiale. C’est sur le destin de ces huit personnes que revient ce livre : Otto, Edith, Margot et Anne Frank, Hermann, Auguste et Peter van Pels, et enfin Fritz Pfeffer. Tous des Juifs ayant fui l’Allemagne nazie dans les années trente pour commencer une nouvelle vie aux Pays-Bas. Huit personnes qui se sont cachées dans le même lieu, à partir de l’été et l’automne 1942, dans l’espoir de survivre à la persécution. Le présent ouvrage reprend le fil du journal d’Anne là où celui-ci s’arrête. Il explore de manière aussi précise que possible ce qui est arrivé aux protagonistes après leur arrestation et leur déportation dans différents camps de concentration et d’extermination, là où sept d’entre eux ont péri. Seul rescapé, Otto Frank, le père d’Anne.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Daniel Cunin