Cacophonies d'empires. Le gouvernement des langues dans l'empire russe et en Union soviétique, le gouvernement des langues dans l'Empire russe et l'Union soviétique
EAN13
9782271070319
ISBN
978-2-271-07031-9
Éditeur
"CNRS Éditions"
Date de publication
Collection
Histoire
Dimensions
23 x 15,1 x 2,5 cm
Poids
535 g
Langue
français
Code dewey
306.44

Cacophonies d'empires. Le gouvernement des langues dans l'empire russe et en Union soviétique

le gouvernement des langues dans l'Empire russe et l'Union soviétique

De , ,

"CNRS Éditions"

Histoire

Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Sous la direction de Juliette Cadiot, Dominique Arel et Larisa Zakharova Cacophonies d'empires. Russes, Soviétiques et leurs héritiers face au multilinguisme.
Le livre Comprendre la Russie, son passé, son avenir, au miroir des langues : une somme historique ambitieuse.
Comment les masses ont-elles été alphabétisées en URSS ? Quelles langues parlait-on, sous Staline, dans les écoles de Moscou, de Georgie ou de Carélie ? Et dans les églises ? La régulation linguistique voulue par les élites soviétiques était-elle une utopie ? Comment les non-russophones ont-ils réagi aux tentatives d'uniformisation des langues de l'empire ? Autant de questions, autant de débats, autant de clivages qui montrent la nécessité de comprendre les politiques linguistiques pour comprendre l'histoire russe. Voici le premier ouvrage de fond consacré à cet enjeu essentiel. De la russification des offices religieux en Biélorussie à l'usage du tatar en Crimée soviétique, du rôle des médias dans la réforme orthographique à celui de Staline dans la politique de " standardisation linguistique ", Cacophonie d'empires s'impose comme un ouvrage incontournable pour décrypter l'ère soviétique et post-soviétique. Une référence.
Les auteurs Auteur du Laboratoire impérial. Russie-URSS 1860-1940 (2007), Juliette Cadiot est maître de conférence à EHESS. Domnique Arel est professeur associé à l'université d'Ottawa. Larissa Zakharova est chercheuse au Centre franco-russe de recherches en sciences humaines et sociales de Moscou
Arguments Référence
S'identifier pour envoyer des commentaires.