Gettysburg, 1er-3 juillet 1863
EAN13
9791021005327
Éditeur
Tallandier
Date de publication
Langue
français

Gettysburg

1er-3 juillet 1863

Tallandier

Indisponible
Le choc de Gettysburg n’est pas seulement le tournant de la guerre de
Sécession. C’est aussi un mythe fondateur de la nation américaine. Aucune
autre bataille de l’histoire des États-Unis n’a donné lieu à une telle foison
de légendes et d’images d’Épinal. Un épisode gravé à jamais dans la mémoire
collective et qui aura pour beaucoup contribué à restaurer l’unité nationale.
Été 1863. Voilà deux ans que la guerre civile ensanglante les États-Unis.
Déterminé à frapper un coup décisif, susceptible d’y mettre fin à des
conditions avantageuses pour le Sud, le général Lee envahit la Pennsylvanie à
la tête de sa redoutable armée. À Washington, le président Lincoln décrète
l’état d’urgence. Alors que la panique gagne les États du Nord, l’armée du
Potomac commandée par le général Meade se lance à la poursuite des troupes
confédérées. Le 1er juillet, au matin, les avant-gardes des deux colonnes se
rencontrent à proximité du carrefour de routes de Gettysburg. Commencé dans
l’improvisation, le combat prend une dimension gigantesque. Du jamais vu sur
le sol américain. Pendant trois jours, Nordistes et Sudistes se combattent en
une succession d’affrontements au cours desquels la folie meurtrière le
dispute à l’héroïsme. Et si la fortune des armes sourit à l’Union, obligeant
Lee à regagner la Virginie, le bilan humain est effroyable : 51 000
combattants ont été tués, blessés ou portés disparus.
S'identifier pour envoyer des commentaires.