Conseils de lecture

Rue Darwin
7,90
par (Librairie Le Neuf)
17 juillet 2013

Une épopée familiale...

Boualem Sansal poursuit son chemin de liberté et continue d'exercer avec talent et courage son métier d'écrivain, en dépit de la censure dont il est la victime en Algérie.

Après plusieurs romans engagés et rageurs, dont Le village de l'Allemand, qui est une claque et que je conseille ardemment, Boualem Sansal nous livre avec Rue Darwin son récit le plus personnel.
Revenant sur les traces de ses racines, il dresse le portrait d'une Algérie nomade, clanique, en particulier à travers le portrait de sa grand-mère, la Djéda, une toute-puissante chef de clan qui bâtit sa fortune en gérant... un bordel.

On obtient un roman touchant sur une période qui n'a pas fini de solder ses comptes, et où la tendresse des rapports humains, leurs violences parfois, persiste toujours, au delà de la misère, du sang, des rancœurs, de la corruption,...

Un auteur à découvrir !


En Amazonie, infiltré dans le

infiltré dans le "meilleur des mondes"

Fayard

15,00
par (Librairie Le Neuf)
26 juin 2013

Une enquête à lire...

L’auteur, journaliste de 26 ans se voit refuser l’entrée du géant Américain Amazon pour une enquête-entretien. Qu’à cela ne tienne, il décide d’infiltrer l’entrepôt de la multinationale en se faisant embaucher en CDD sur la plateforme logistique de Montélimar. Il intègre l’équipe de nuit et devient « pickeur » chargé d’extraire des milliers de produits culturels amassés sur des kilomètres de rayonnage, La Pleiade d’Albert Camus aux côtés des slips kangourous.

Là où cela devient édifiant, ce sont les conditions dans lesquelles travaillent ces milliers d’intérimaires, fouillés, surveillés de jour comme de nuit comme aux belles heures du stakhanovisme aux ordres de contremaîtres planqués derrière des écrans. Un récit époustouflant à lire pour connaître les entrailles d’un soi disant « meilleur des mondes » « Work hard, have fun, make history » (travaille dur, amuse-toi, écris l’histoire)


LES ETOILES S'EN BALANCENT
23,90
par (Librairie Le Neuf)
25 juin 2013

De l'action, encore de l'action, toujours de l'action

Dans une France post-apo saisissante et oppressante, Tom Costa ( un nouveau Han Solo, en deux mots) survit grâce à ses talents de pilotes qu'il "vend" à la milice locale qui contrôle la ville de Pontault. La sécurité, l'argent, le confort, tout cela n'existe plus. Mais la vie suivrait plus ou moins son cours si en plus, il n'y avait pas cette menace venue du Nord...

J'ai pris un vrai plaisir à parcourir ce roman d'anticipation saisissant, bourré d'action, de rebondissements, de dangers, de combats aériens, dans une France en dérive complète, servi par une écriture fluide et pleine de gouaille.

Un roman ans la pure ligne de la littérature populaire de SF si peu présente aujourd'hui dans nos librairies.

Attachez vos ceintures. Plein Gaz !


Demain j'arrête !
7,90
par (Librairie Le Neuf)
6 juin 2013

Parce qu’elle veut tout savoir de son nouveau voisin, Julie, héroïne aussi téméraire que maladroite, va tenter les pires folies pour approcher ce dernier. Prise dans des situations grotesques ou des choix de vie improbables, elle tentera tout pour parvenir à ses fins. C’est non sans mal qu’elle va découvrir
que le charmant jeune homme semble cacher un terrible secret.

Néanmoins, sera t-elle prête à prendre tous les risques au nom de l’amour ?

Un roman plein d’humour et de légèreté, qui séduira le lecteur sitôt plongé dedans. Un texte pétillant à découvrir ou à redécouvrir, enfin paru en format poche !


Les Chevals morts, Illustrations de Claire Veritti

Illustrations de Claire Veritti

Les Effarees

10,00
par (Librairie Le Neuf)
25 avril 2013

Antoine Mouton s’est fait connaître en publiant « Au nord tes parents », « Berthe pour la nuit » puis « Où vont ceux qui s’en vont », tous parus aux éditions La Dragonne. Grâce à un style subtil, sensible et un regard intelligent et nuancé de notre monde, Antoine Mouton a su s’imposer dans le paysage littéraire français.

« Les chevals morts » est tout à la fois un cri d’amour et un avertissement contre les erreurs qui séparent. Ce court récit lancé à vive allure entraînera le lecteur curieux dans une fugue haletante et bouleversante.