Conseils de lecture

Les animaux de l'arche

Grasset Jeunesse

15,00
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
14 juin 2017

Conseillé par L'Oiseau Lire à Évreux

Des bombes, des tirs, la guerre est dans la ville. Les habitants se sont réfugiés sous terre, dans les caves. Zeymad, Khalil, Oumayma et leurs parents, Mourad, Nabil et Elie, Madame Albert la centenaire et Mademoiselle Razelle, se sont installés tant bien que mal, afin que chacun aie son espace. Pour oublier, pour cesser de trembler, Melle Razelle, ancienne institutrice, propose de refaire sur les murs l'arche de Noé. Chacun de s'activer, de chercher, de découper, de coller - et, un à un, les animaux apparaissent sur le mur.

Mais impossible d'oublier complètement la guerre, on tremble quand Nabil vole vers les étages pour rapporter le bleu du ciel et de la mer, le jaune du soleil, ou quand Elie sort chercher l'huile pour la flamme. Heureusement il revient avec le projet d'une escapade: fêter chez Baslam les 20 ans de Gina, l'amoureuse de Mourad.

Roman proche du conte, des contes qui ont nourrit l'enfance de Kochka lorsqu'elle-même dans la guerre, au Liban, était réfugiée dans une cave. Ce roman comme tous les textes de Kochka nous touche par sa simplicité, son humanité. Cette guerre représente celles d'hier et malheureusement celles d'aujourd'hui. Les illustrations de Sandrine Kao, accompagnent, tout en délicatesse le texte. - Librairie Sorcière L'Oiseau Lire (Évreux)


Sacha et Tomcrouz T01 - Les Vikings
16,95
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
9 juin 2017

Conseillé par la Librairie Sorcière Le Rat Conteur à Bruxelles

Sacha est un bon élève, incollable en math et en sciences, toutes les filles sont folles de lui (sauf Jade, zut...) et pour son anniversaire il recevra un rat (le seul animal digne de son intellect) ! Sauf que finalement sa fantasque mère lui offre... un chihuahua.

Tomcrouz, ainsi baptisé en hommage à l'idole de sa maman, n'est pas un chien très obéissant et file se gaver de gelée incandescente dans le laboratoire du papa (un archéologue-alchimiste mystérieusement disparu). Mauvaise idée, car lorsque l'adorable et improbable animal éternue sur l'épée Ulfberth (dernière acquisition de l'érudite et antiquaire maman), Sacha et Tomcrouz se retrouvent face à un glouton en plein territoire viking et devront y affronter de nombreuses d'épreuves !

Les deux comparses un peu maladroits et pas vraiment courageux brillent par leur persévérance et leur malice. Et si c'était ça être un vrai héros ? Bien sûr vous pourriez comparer ce titre aux (très chouettes) "Carnets de Cerise" : la même espièglerie, la même collection (Métamorphose a décidément l'art de dénicher des pépites et de le mettre en valeur). Mais le duo Anaïs Halard- Bastien Quignon crée son propre univers drôle et coloré où s'inscrit une aventure pleine de rebondissements mêlant Histoire, fantastique et science! L'on attend déjà avec impatience la suite (les suites?) dans d'autres temps et d'autres lieux pour épaissir la relation entre les différents personnages, élucider le mystère paternel et proposer de nouveaux horizons à tous les (petits) lecteurs. Un régal de lecture (pour les filles et les garçons) dès 9 ans!

Librairie Sorcière Le Rat Conteur


LE PREMIER QUI PLEURE A PERDU (ED. 2017)
14,50
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
9 juin 2017

Conseillé par la Librairie Sorcière Dans ma Librairie à Agen

"Le premier qui pleure a perdu" de Sherman Alexie est de nouveau disponible. Un roman presque autobiographique à découvrir ou a redécouvrir.

Junior (Arnold Spirit) est un jeune Indien spokane qui vit dans une réserve. Un lieu où les habitants sont ravagés par l'alcool, une véritable prison pour Junior. Pour sortir de sa condition, il souhaite intégrer le lycée Reardan réservé aux blancs. Dés lors Arnold va subir le rejet des siens et devoir se faire accepter par les élèves de Reardan.

Un roman poignant qui décrit la misère écrasante des Indiens parqués depuis des décennies dans des lieux clos mais qui dépeint surtout un adolescent courageux et plein d'humour qui vient détruire les cloisons sociales. Un roman à lire absolument.

Librairie Sorcière Dans ma Librairie à Agen


Frères d'exil

Castor Poche

12,00
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
9 juin 2017

Conseillé par la Librairie Sorcière L'Oiseau Lire à Évreux

Des bombes, des tirs, la guerre est dans la ville. Les habitants se sont réfugiés sous terre, dans les caves. Zeymad, Khalil, Oumayma et leurs parents, Mourad, Nabil et Elie, Madame Albert la centenaire et Mademoiselle Razelle, se sont installés tant bien que mal, afin que chacun aie son espace. Pour oublier, pour cesser de trembler, Melle Razelle, ancienne institutrice propose de refaire sur les murs l'arche de Noé. Chacun de s'activer, de chercher, de découper, de coller, et, un à un, les animaux apparaissent sur le mur.

Mais, impossible d'oublier complètement la guerre, on tremble quand Nabil vole vers les étages pour rapporter le bleu du ciel et de la mer, le jaune du soleil, ou quand Elie sort chercher l'huile pour la flamme. Heureusement il revient avec le projet d'une escapade: fêter chez Baslam les 20 ans de Gina, l'amoureuse de Mourad.

Roman proche du conte, les contes qui ont nourrit l'enfance de Kochka lorsqu'elle-même dans la guerre, au Liban, était réfugiée dans une cave. Ce roman comme tous les textes de Kochka nous touche par sa simplicité, son humanité. Cette guerre représente celles d'hier et malheureusement celles d'aujourd'hui. Les illustrations de Sandrine Kao, accompagnent, tout en délicatesse le texte.

Librairie Sorcière L'Oiseau Lire


Pic, pique-nique

Rotraut Susanne Berner

La Joie de Lire

11,90
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
9 juin 2017

Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

Quelle belle journée pour un pique-nique !

Faisant fi des réticences de poule blanche, poule noire, pleine d’allant s’attelle aux préparatifs du pique-nique. Car si rien de va jamais pour la première (elle n’a pas fini son livre, il fait trop froid, elle a des ampoules aux pieds…), la seconde a réponse à tout (un livre, un pull et des pansements pour commencer) ! Et tandis que poule blanche continue de râler, poule noire avance vers le lieu du pique-nique.

Après moult récriminations, poule blanche finit par apprécier pleinement cette belle journée où assises (et même allongées) sous l’ombre d’un bouleau, les deux copines, l’une lisant, l’autre perdue dans ses pensées, profitent du temps qui passe et de leur amitié.

Un délicieux album où il est question de ce qui nous rassemble quand on est différent-e-s et du plaisir partagé du quotidien. Ces poules sont-elles amies ou amantes ? L’une (les deux ?) est manifestement veuve comme en atteste le portrait d’un coq barré d’un ruban noir de deuil. Ce qui compte c’est qu’ensemble elles profitent des petits bonheurs de la vie. Ces petits bonheurs que Rotraut Susanne Berner excelle à nous faire partager.

Librairie Sorcière Comptines