Conseils de lecture

A l'horizon

Autrice : Sandra Le Guen - Illustratrice : Popy Matigot

Maison Eliza

14,90
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
1 mars 2019

Conseillé par la Librairie Sorcière La Courte Échelle à Rennes

Moon, une jeune femme installée au bord de la mer, coule une vie heureuse. Elle demeure dans une petite maison coquette entourée d'un jardin merveilleux. Les fleurs y sont odorantes et les légumes délicieux – elle leur porte des soins attentionnés. Moon est aussi délicate et pétillante que les bulles de savons qu'elle aime voir naître et disparaître à l'horizon. Un jour un inconnu arrive, qui cherche à «connaître l'endroit où naissent les bulles». N'écoutant que son coeur, Moon va quitter son cocon et partir avec ce bel étranger… Un album au format à l'italienne qui lui va comme un gant, mélodique, coloré et délicat, évoquant le dépassement de soi. Il faut dire que c'est toujours dans la délicatesse que maison eliza crée des albums qui ne manquent pas de nous marquer par leur qualité. Et vous pourrez retrouver ce duo d'auteure et illustratrice dans leur dernier ouvrage, "Petite Pousse" chez Sarbacane. — Conseillé par la Librairie Sorcière La Courte Échelle à Rennes


Partis sans laisser d'adresse
14,90
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
1 mars 2019

Conseillé par la Librairie Sorcière Libr'Enfant à Tours

Félix, douze ans trois quarts, vit avec sa mère Astrid et ne voit que rarement son père. Son émission de jeu préférée est «Qui Quoi Où Quand» (le «Question pour un champion» canadien), il a même donné à sa gerbille le nom du présentateur. La mère de Félix est une anti-capitaliste affublée d'un sacré caractère qui ne l'aide pas vraiment à conserver ses emplois. Astrid a également une attitude flexible à l'égard de la vérité... Seulement voilà, à force de mensonges, Astrid et son fils se retrouvent expulsés de leur dernier appartement et n'ont plus qu'une camionnette pour seule habitat. La mère de Félix lui fait jurer de garder le secret, de ne parler à personne de leurs conditions de vie, pas même à Dylan et Winnie, ses meilleurs amis. Car s'il le fait, Félix risque d'être placé en famille d'accueil… Le nouveau roman de Susin Nielsen, à la fois émouvant, douloureux et amusant, est une véritable pépite. Ses personnages sont inoubliables et c'est magnifiquement écrit. Susin Nielsen a ce don pour les dialogues, les récits de vie, les situations difficiles. C'est un véritable roman de société, qui nous concerne tous de près ou de loin, un récit positif qui, d'un constat assez sombre, fait ressortir les valeurs de l'entraide, de la famille et de l'amitié. A paraître le 4 avril — Conseillé par la Librairie Sorcière Libr'Enfant à Tours


LA BONNE PLACE

Clémence SABBAGH & Françoise ROGIER

À pas de loups

15,50
par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
28 février 2019

Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux

Pas facile de trouver chaussure à son pied... ou plutôt, dans cette histoire, fauteuil à son fessier.
Elisa va assister à un spectacle. On lui a dit que c'était épatant, fabuleux, grandiose et peut-être même jubilatoire. Arrivée dans la salle de théâtre, Eliza tente de s'installer à la place qui lui a été réservée... elle se contorsionne, se ratatine, elle se met en quatre, mais rien n'y fait, elle ne peut pas y loger.

« Ma pauvre Eliza, bien sûr que ça ne va pas. Pour toi, j'ai réservé cette place. Elle t'attend »
« Mais non, Eliza, ce n'est pas une chaise pour toi ! Il te faut quelque chose de plus douillet et délicat, un fauteuil 100% moelleux, comme celui-là. » Elisa essaye l'un puis l'autre, l'un ET l'autre... elle gesticule, elle se tortille et finit par se lever. « Ma pauvre Eliza, décidément, tu ne restes pas en place ! »

Eliza explore la salle de spectacle, elle passe de siège en siège, et telle une Boucle d'or, elle a beau essayer tout un tas de chaises, fauteuils, canapés, sofas et divans, rien ne lui convient.

Après Rose cochon, Clémence Sabbagh et Françoise Rogier s'amusent avec ce drôle de jeu de chaises musicales. Un album délicat et subtile aux illustrations joliment soignées pour parler de la difficulté parfois à trouver sa place au propre comme au figuré... une petite place mignonne mais qui manque d'envergure ? Une grande surdimensionnée ? Une discrète ? Une chaise longue pour se faire une place au soleil ou une pliable pour parcourir le monde ?

Et pour ne pas rester le fessier entre deux chaises, deux superbes double-pages retracent l'histoire du fauteuil à travers les créations des plus grands designers.

- Conseillé par la Librairie Sorcière Comptines à Bordeaux


L'élan ewenki

Blackcrane - Jiu'er

Rue du Monde

18,50
par (Librairie Chantepages)
27 février 2019

En communion avec la nature

Guéli Shenké, chasseur ewenki, tue un jour un élan femelle. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'un jeune élan assiste à la scène. Le chasseur, honteux, décide de le prendre sous son aile. Le jeune élan s'habitue très vite aux mœurs des humains et s'intègre facilement aux Ewenkis, vivant en communion avec la Nature. Mais un jour, Guéli Shenké, vieillissant, doit rejoindre le village voisin. L'élan ne peut l'accompagner, du fait de son incapacité à s'adapter à une vie urbaine, et est chassé par son ami, qui a du mal à se faire à l'idée de cette séparation. L'animal coulera des jours paisibles dans la forêt et se souviendra toujours de la bonté de son protecteur tandis que l'ewenki mourra de vieillesse et d'épuisement dans un quotidien qui n'est plus tellement le sien, gardant en souvenir l'élan, devenu son ami le plus intime.
L'album multiplie les niveaux de lecture et les thématiques ; mais le message le plus en avant est celui de la communion entre l'espèce humaine et la Nature, un respect mutuel. L'élan, quoique apprivoisé, ne perd en rien son statut d'animal sauvage, et l'homme, chasseur, meurtrier qui a choisi la voie de la rédemption, montre sa nature première. Avis aux mauvaises langues qui s'imagine que l'humanité est foncièrement mauvaise : cet album vous donne tort, et tant mieux.
Les illustrations de Jiu Er, aux brunes couleurs prédominantes, ne sont pas sans rappeler celles des daguerréotypes que le vert de la Nature aurait colorés, confère à la légende mongole un statut de récit, de réalité.
L'album, assez long, peut être lu à partir de 8 ans.


Yasmina et les mangeurs de patates

Mannaert, Wauter

Dargaud

16,50
par (Librairie Comme dans les livres)
27 février 2019

à dévorer avec les yeux!

un vrai régal...