• par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    19 février 2017

    Nominé Prix Sorcières 2017 - catégorie Romans Ados

    Ils sont trois, ont 14 ans. Ils sont liés depuis toujours. Ils sont différents et complémentaires. Cali, sa sœur jumelle, est vive, intelligente, perspicace. Ruben, le chien, est joueur et joyeux. Lui est rêveur, un peu tête en l’air et lunaire. Mais un jour le trio est brisé : Cali est malade, gravement. Ruben fugue. Lui se retrouve seul, perdu, persuadé que s’il retrouve son chien, sa sœur guérira et ils redeviendront trois. Et on part en quête avec lui. En quête de son chien. En quête de réponse sur la maladie. En quête de moments de bonheur aussi. D’abord déroutantes, les longues phrases de l’auteur nous embarquent dans leur poésie et leur finesse. A travers l’imaginaire du garçon, de son monde, de sa fantaisie, on vit la maladie de sa sœur, la recherche de son chien, avec une infinie tendresse teintée de clins d’oeil et d’humour. Toujours un peu décalé et dans l’ombre de sa sœur, mais décidé et résolument optimiste, ce garçon (dont on ne connaît pas le nom) nous emporte avec lui dans ses moments difficiles, tristes et poignants mais on le voit aussi éclore et se révéler aux autres autant qu’à lui-même, sous la plume bienveillante de Hervé Giraud.


  • par (Librairie M'Lire)
    27 juillet 2016

    bouleversant !

    Ils sont trois : sa sœur Cali, le chien Rubens et lui. Trio inséparable, les jumeaux lovés au creux du hamac tendu dans leur jardin et le chien courant après sa balle jaune. Lui est plutôt maladroit, rêveur, et elle, pleine de vie et de lumière. Mais cette flamme tapie dans les yeux de Cali s’éteint progressivement quand frappe la maladie. Puis leur vieux chien fugue et ne revient pas. Cali est envoyée à la « brique » et dans son lit d’hôpital, elle ressemble à une crevette minuscule. Pour sauver sa soeur, le narrateur (dont on ne connaîtra pas le nom), se lance à la poursuite de son chien, se persuadant qu’une fois le trio recomposé, tout ira mieux…

    L’histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle est un magnifique roman qui aborde la question de la maladie et de la perte de façon peu courante, porté par une écriture très singulière. Mais c’est avant tout un texte lumineux, poétique et sensible sur la quête émouvante d’un frère qui va tout faire pour voir sa sœur rentrer à la maison. Bouleversant !

    chronique de Solène Duroch


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    12 mai 2016

    Conseillé par la Librairie Sorcière M'Lire à Laval

    Ils sont trois: sa sœur Cali, le chien Rubens et lui.Trio inséparable, les jumeaux lovés au creux du hamac tendu dans leur jardin et le chien courant après sa balle jaune. Lui est plutôt maladroit, rêveur, et elle, pleine de vie et de lumière. Mais cette flamme tapie dans les yeux de Cali s’éteint progressivement quand frappe la maladie. Puis leur vieux chien fugue et ne revient pas. Cali est envoyée à la « brique » et dans son lit d’hôpital, elle ressemble à une crevette minuscule. Pour sauver sa soeur, le narrateur (dont on ne connaîtra pas le nom), se lance à la poursuite de son chien, se persuadant qu’une fois le trio recomposé, tout ira mieux…

    L’histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle est un magnifique roman qui aborde la question de la maladie et de la perte de façon peu courante, porté par une écriture très singulière. Mais c’est avant tout un texte lumineux, poétique et sensible sur la quête émouvante d’un frère qui va tout faire pour voir sa sœur rentrer à la maison. Bouleversant !

    Librairie Sorcière M'Lire à Laval

    Pour découvrir le contenu du CITROUILLE HEBDO de cette semaine, cliquez ici ! - Pour recevoir chaque matin deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous! ;-)