Maurice Sendak

SCHILLER Justin G., Collectif

Little Urban

  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    28 juin 2017

    Conseillé par la Librairie Sorcière L'Autre Rive à Nancy

    Cette importante monographie est la version française d’un livre paru aux États-Unis en 2013 qui accompagnait l’exposition organisée par Justin G. Schiller et Dennis M. V. David à la Society of illustrators de New York. Elle comporte des textes critiques et des témoignages écrits par douze spécialistes de l’oeuvre de Maurice Sendak, et nous donne à voir environ deux cents de ses dessins, inédits ou peu connus (études au crayon, aquarelles, story-boards, lithographies, affiches, etc.), qui sont légendés avec précision.

    Sendak révolutionne l’album pour enfants lorsqu’il publie, en 1963, Where the Wild Things are (en français ce sera Max et les Maximonstres). Un commentaire détaillé et stimulant, dû à Patrick Rodgers, est accompagné de quelques-uns des dessins préparatoires qui avaient été réalisés pour l’album, ceux-ci présentant des différences significatives avec les planches définitives. Plus tard, la rencontre de Frank Corsaro permet à Sendak de transporter son opéra de papier sur la scène lyrique, en devenant costumier et décorateur.

    Dans ce maxilivre hommage, Corsaro retrace les étapes de leur fructueuse collaboration. Le récit de Corsaro évoque aussi l’évolution du style de Sendak, et notamment la difficile gestation de l’album de 1981, Outside over there (Quand papa était loin), où s’expriment son goût du fantastique, son amour de l’opéra, son talent de peintre et ce besoin qu’il avait de plonger avec le lecteur dans certaines régions dangereuses du psychisme humain.

    Librairie Sorcière L'Autre Rive