Et leurs baisers au loin les suivent

Corinne Royer

Actes Sud

  • Conseillé par (Librairie-Papeterie Peiro-Caillaud)
    2 mai 2017

    Une parole libre, lucide, urgente pour dire les mensonges, les humiliations, le racisme feutré au creux de l'intime, ainsi que les petites et grandes lâchetés humaines.
    Dire aussi les fluctuations et ambivalences du désir et l'absolue fidélité intérieure quoi qu'il en soit, à nos amours, à nos terres proches et lointaines.
    Belle écriture, luxuriante et singulière.


  • Conseillé par
    6 mars 2016

    Autant en emporte la Loire

    Léon est celui à qui la vie a tout donné : la terre riche et fertile du domaine du Grand- Fleury en Saône et Loire, les plus belles charolaises, l’affection maternelle et surtout l’amour inconditionnel de Cassandre, sa femme. Et pourtant, un jour, à 77 ans, il disparaît. Et le lecteur, très vite, est mis au courant : il ne reviendra pas. Cassandre le sait et se tait. Léon avait un frère dont on ne parle jamais. Que s’est il passé entre eux, là-bas en Algérie, pendant la guerre ? Cassandre, fille adoptée aux origines haïtiennes, n’a jamais pu s’intégrer : sa peau est trop sombre pour les gens d’ici, elle n’ a pas réussi à donner un héritier à Léon. Bientôt d’étranges lettres lui parviennent, décrivant un passé familial dont elle ne soupçonnait pas l’existence .

    Le roman de Corinne Royer au titre évocateur mêle plusieurs fils narratifs comme autant de livres: c ‘est une fable philosophique forte sur l’ancrage identitaire, notre recherche de racines, et le rêve du merveilleux.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • Conseillé par (Librairie Papeterie Aux Lettres de Mon Moulin)
    26 février 2016

    Sublime comme un vol de papillons

    Avec ce superbe titre que l’on doit à un poème d’Aragon « est-ce ainsi que les hommes vivent », nous sommes immédiatement sous le charme.
    Cette histoire est celle de Cassandre qui dès la première page, se rend à la gendarmerie pour signaler la disparition de son mari, tout en sachant très bien que Léon, qu’elle a aimé pendant plus de trente ans, ne reviendra pas.
    Ils vivent au domaine du Grand Fleury dans le centre de la France où ils élèvent des charolais. Quand elle commence à recevoir des lettres qui lui racontent le passé de Léon, elle fait le lien avec les inquiétants coups de téléphone que Léon recevait régulièrement d’un mystérieux interlocuteur qu’il appelait « la voix » et qui le rendait furieux à chaque fois. Dans les courriers qu’elle reçoit Cassandre va découvrir peu à peu la part secrète de Léon, tout ce qu’elle ignorait de son mari. Mais que sait-elle finalement de celui qu’elle aimait plus que tout, alors qu’elle ne connait même pas sa propre histoire. Elle qui est née en Haïti, qui a été adoptée petite et qui n’a jamais pu donner d’enfant à son Léon. Cassandre qui ne rêve que d’un retour en Haïti pour y retrouver ses origines. Tout comme ses papillons monarques qui font des milliers de kilomètres pour migrer vers leur terre natale. Des papillons qui étaient dans des cages et qui ont mystérieusement disparu eux aussi dans un accident de voiture sur une route proche du domaine.
    Ce roman est captivant, il nous transporte comme lors d’un voyage dans lequel se mêlent la force des sentiments, les belles promesses de l’amour mais aussi les non-dits, les mensonges et les secrets de famille.
    Comme dans "La vie contrariée de Louise", Corinne Royer nous amène à cette réflexion
    « Sommes-nous prêts à accepter que nous ne sommes pas maître de notre destin ?»
    Une bouleversante histoire d’amour et d’humanité