Yasuke

Yasuke

Frédéric Marais

Éditions les Fourmis rouges

  • par (Librairie Gérard)
    28 avril 2017

    Yasuke : Le samouraï africain

    Yasuke est une merveille. Il mêle le récit historique à des illustrations d'une grande intensité.
    C'est un album magnifique pour une histoire magnifique.


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    31 mars 2016

    PRIX SORCIÈRES 2016 - CATÉGORIE ALBUMS

    Frédéric Marais nous conte l'histoire vraie de Yasuke, un enfant noir né au pied du Kilimandjaro, un enfant sans nom, isolé, vivant avec les animaux, marqué comme eux. Un jour, il part à la recherche d'un nom. Il marche, rencontre la mer, un bateau sur lequel il travaille, navigue des années, mais il n'a toujours pas de nom. Et puis le bateau arrive dans un pays inconnu. L’équipage débarque et tous sont emmenés auprès du puissant et redouté seigneur Oda Nabunaga qui n'a jamais vu d'homme noir. Il est impressionné par les qualités physiques du garçon et le prend sous sa protection, le confiant à un maître d'armes. Le garçon sans nom devient un combattant redouté, fidèle au seigneur qui le nommera samouraï. Il prendra alors comme nom Yasuke. C'est ainsi qu'un esclave venu d'Afrique devint samouraï, le seul samouraï noir. Ocres, noirs, bleus éclairés de blanc donnent force à cet album, avec quelques clins d’œil à Hokusaï. Magnifique.


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    11 janvier 2016

    Conseillé par la librairie Voyelles aux Sables d'Olonne

    Du Kilimandjaro au mont Fuji, l’incroyable histoire d’un jeune esclave noir devenu samouraï au service du daimyô Oda Nobunaga. On sait peu de choses de l’existence de ce Kuru-san Yasuke, attestée cela dit par le missionnaire Luís Fróis. Très naturellement, donc, l’auteur-illustrateur fait des choix, comble des trous pour proposer le portrait d’un garçon sans identité — littéralement anonyme — qui enfin reconnu en tant qu’homme choisira lui-même son propre nom. Après Ottoki et Didgeridoo, Frédéric Marais poursuit son tour du monde sous forme de récits initiatiques. Ce Yasuke, à l’instar des livres précédents, frappe par sa beauté et sa force expressive. Noir et blanc, vert de mer et rouge brique: avec seulement quatre couleurs, l’artiste crée des tableaux saisissants, alternant ou mêlant force et douceur, sécheresse et sensualité. J’avoue ne pas toujours retenir les noms des auteurs, même s’agissant des livres qui figurent dans le bac des coups de cœur de la librairie (une centaine d’albums à rotation très lente triés par tranche d’âge): c’est en y ajoutant Yasuke que je me suis aperçu qu’y figuraient déjà trois livres de Frédéric Marais! En attendant le prochain…

    Librairie Voyelles aux Sables d'Olonne

    Pour retrouver les derniers conseils de lecture des Librairies Sorcières, cliquez ici ! ;-) - Pour recevoir chaque matin, deux conseils directement dans votre boîte mail, cliquez là! - Bonnes lectures à toutes et tous!


  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    3 décembre 2015

    Conseillé par la Librairie L'Oiseau Lire à Evreux

    Frédéric Marais nous conte l'histoire vraie de Yasuke, un enfant noir né au pied du Kilimandjaro, un enfantsans nom, isolé, vivant avec les animaux, marqué comme eux. Un jour il part à la recherche d'un nom. Il marche, ren- contre la mer, un bateau sur lequel il travaille, navigue des années, mais il n'a toujours pas de nom. Et puis le bateau arrive dans un pays inconnu. L’équipage débarque et tous sont emmenés auprès du puis- sant et redouté seigneur Oda Nabunaga qui n'a jamais vu d'homme noir. Il est impressionné par les qualités physiques du garçon et le prend sous sa protection, le confiant à un maître d'armes. Le garçon sans nom devient un combattant re- douté, fidèle au seigneur qui le nommera samou- raï. Il prendra alors comme nom Yasuke. C'est ainsi qu'un esclave venu d'Afrique devint samou- raï, le seul samouraï noir. Ocres, noirs, bleus, éclairés de blanc donnent force à cet album, avec quelques clins d’œil à Hokusaï. Magnifique.

    Librairie L'Oiseau Lire à Evreux