• 20 décembre 2015

    Jonathan Coe: so british !

    _Testament à l’anglaise_, _Bienvenue au club_ et _Expo 58_ sont quelques-uns des titres de l’un des auteurs britanniques les plus en vogue. Gallimard nous propose aujourd’hui un recueil de textes (conférences, interviews, articles) dans lesquels Jonathan Coe parle de lui, de son travail : exigeant, sensible, caustique, parfois un brin exaspérant… Mais qu’est-ce que c’est bien !

    Que ce soit dans le domaine littéraire, musical ou cinématographique, notre auteur a toujours été à la recherche de l’inattendu. Ses références ? Laurence Sterne et Henry Fielding, deux inventeurs de la forme libre du roman, liberté que le diplômé de Cambridge retrouve aussi chez des auteurs éclectiques comme Flann O’Brien ou B.S. Johnson, qu’il compare aux « Monty Python » dont il est aussi fan : tous des fantaisistes qui renouvellent le comique par la voie du burlesque.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u