Les Enfants des Feuillantines

Les Enfants des Feuillantines

Celia Garino

Sarbacane

  • par (Librairie L’Intranquille Plazza)
    10 juillet 2020

    Attention! Attention! Famille super attachante à adopter!

    Les Feuillantines, c'est une immense maison de pierre comme dans "Les Hauts de Hurlevent". C'est un jardin boueux où ne poussent que des pommes de terre et des carottes. C'est une centenaire toute en sourires, couvertures et histoires silencieuses. Ce sont des cris de colère et de joie. Ce sont des enfants qui courent dans les escaliers, des adolescent.e.s qui claquent des portes et une jeune femme aux redoutables "minutes Codés". C'est un bébé incapable d'avoir ses deux chaussures en même temps. Ce sont des séparations et des retrouvailles, des élans de colère et de pardons. C'est une cousinade sans fin qu'une tornade ne pourrait faire éclater. Ce sont des bouffés de vie tumultueuses à chaque page. C'est un mélange de Marie-Aude Murail et de "Little Miss Sunshine".
    C'est un refuge qu'on ne quitte pas totalement et une lecture qu'on ne pourra jamais oublier.


  • par (Librairie Grangier)
    18 juin 2020

    C'est l'histoire d'une famille un peu particulière. C'est l'histoire de triplées qui ont laissé leurs enfants à la charge de l'aînée de toute cette tribu : Désirée.

    C'est une histoire incroyablement folle où l'on pleure et rit. On s'attache à cette famille et on ne veut pas la quitter.

    C'est l'histoire d'une famille, mais aussi de la vie, de l'amour, de la fraternité, des liens du sang.

    Ouvrez ce livre et allez aux Feuillantines !

    Justine


  • par (Librairie Libr'Enfant)
    11 juin 2020

    Rolalalala mais quel roman !!! Quel roman !!!

    430 pages de bonheur. C'est THE roman de votre été. Les enfants des Feuillantines c'est la rencontre avec une famille complètement atypique dont vous allez tomber amoureux dès les premières pages. Cette famille, de son nom Mortemer, c'est principalement Désirée qui a vingt-quatre ans, et à sa charge ses six cousins et sa sœur. Pourquoi ? Je ne vous le dis pas, c'est justement tout le ressort du livre : suivre la vie tumultueuse de cette famille. Bien évidemment, on pense au délicieux roman Quatre Sœurs de Malika Ferdjoukh mais aussi sur le côté déjanté on pense à Falalalala d'Émilie Chazerand et à Dysfonctionnelle d'Axl Cendres. Bref difficile de résumer ou de parler finalement de ce roman 😁. C'est excellent, émouvant, drôle, fin. Célia Garino aborde beaucoup de sujets sociétaux, on passe du rire aux larmes. C'est génial, une vraie bouffée d'air pur en ces temps difficiles.


  • par (Librairie L'Armitière)
    6 juin 2020

    A partir de 13 ans

    Vous qui êtes sur le perron, allez-y, passez le seuil de la porte ! Promis vous ne le regretterez pas.

    Oui, d'accord il y a un peu de bazar dans l'entrée : des chaussures de toutes les couleurs et de toutes les tailles empilées.
    Oui c'est vrai dans la cuisine on ne trouve que des tonnes de pommes de terre et ça sent le cramé.
    Oui aussi pour la vieille dame de 106 ans toute ridée dans son fauteuil posé dans un coin du salon.
    Oui, oui et oui pour Justin le cochon nain, Fricassée le lapin et Pirate le perroquet au langage peu châtié.

    Dans les escaliers peut être que ça crie : on cherche ses affaires, peut être que ça pleure : on affronte la vie, peut être que ça rougit : on tombe amoureux. En tout cas c'est sûr ici ça vit et surtout on y grandit.

    Un vrai bonheur et un espoir, celui de croire que quelque-part cette vieille maison et ses habitants existent vraiment.

    Oui, j'en suis sûre.
    Quelque-part près de Caen.


  • par (Colibrije)
    24 avril 2020

    Rencontre de la famille Mortemer en Normandie. L’aînée, Désirée, a vingt-quatre ans, et à sa charge ses six cousins et sa sœur, plus différents animaux. Pourquoi ? Parce que sa mère et ses tantes sont trois folles exaltées qui ont tout abandonné.
    Le roman m'a beaucoup fait pensé à "Quatre sœurs" de Malika Ferdjoukh, pour le côté famille fantaisiste et déjantée. Bon moment de lecture.