L'enlèvement du prince Oleomargarine

L'enlèvement du prince Oleomargarine

Mark Twain

École des Loisirs

  • par (Libraire)
    21 février 2019

    Conseillé par la Librairie Sorcière Croquelinottes à Saint-Étienne

    En 1879, dans un hôtel parisien, Mark Twain, à la demande de ses filles, improvisa l’histoire de Johnny, jeune garçon lancé par la misère sur les routes d’un royaume étrange. Avec sa seule amie, une poule famélique nommée Pestilence et Famine, il y croisera des gens voûtés, une mystérieuse vieille dame, des graines magiques, des animaux doués de parole, un prince et des dragons. Laissée à l’état de notes, cette histoire est confiée à Philip Stead. Alors comment organiser des retrouvailles avec l’illustre auteur sans être enseveli sous le spectre de sa prestance? L’ingéniosité de Stead est de consteller son histoire d’un dialogue qu’il imagine avoir avec Twain, dans une petite cabane sur l’île des castors, autour d’un thé. Il s’affranchit ainsi de l’empreinte littéraire de Twain pour entrer dans un récit où la fluidité littéraire l’emporte sur toute sorte de comparaison. Le résultat est magique! Il nous plonge dans une fable sociale écrite avec grâce, ingéniosité et humour, où la question de la paternité du conte est annihilée par ce texte qu’on lit avec délectation, sublimé par les illustrations de Erin Stead qui portent définitivement le livre sur notre piédestal de libraires! Un coup de coeur ! — Conseillé par la Librairie Sorcière Croquelinottes à Saint-Étienne


  • par (Libraire)
    22 novembre 2018

    Coup de coeur d'Aude

    Magnifiquement illustré par Erin Stead, ce conte initialement destiné aux enfants ne laisse pas les adultes en reste!
    Il aborde les thèmes de l'amitié, du courage; mais aussi de l'absurdité de l'Homme et de sa tyrannie.
    Fan de Mark Twain, vous allez adorer!
    (et vos enfants aussi)

    Aude.


  • par (Libraire)
    18 octobre 2018

    Une belle fable sociale avec subtilité et élégance

    n 1879, dans un hôtel parisien, les filles de Mark Twain montrent un dessin extrait d’un magazine à leur célèbre papa et le supplient d’inventer une histoire. C’est ainsi qu’est né Johnny, jeune garçon démuni entraîné malgré lui dans une quête pour retrouver un prince disparu. Les notes de cette histoire inachevée sont confiées à Philip Stead. Il la termine et, ce faisant, redonne vie à Mark Twain en imaginant des échanges (parfois hilarants) avec le célèbre auteur.