Soixante-douze heures

Soixante-douze heures

Marie-Sophie Vermot

Thierry Magnier

  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    14 février 2019

    PRIX SORCIÈRES 2019, NOMINÉ CATÉGORIE CARRÉMENT PASSIONNANT MAXI

    Sa mère tente encore de convaincre l’infirmière de la laisser entrer pour lui parler.Inflexible, elle ne veut pas. La décision lui revient à elle, Irène, et sa décision est prise: l’enfant qu’elle vient de mettre au monde, elle ne le gardera pas. Elle a accouché sous X et attend de signer les papiers qui permettront à d’autres d’adopter son enfant. Sa décision est prise… ou presque. Cet enfant-là, elle l’a tenu contre elle à la naissance. Cet enfant-là, alors qu’elle pouvait encore se faire avorter, elle a choisi de le garder. Cet enfant-là, elle sent qu’elle y est attachée, que ce n’est pas si simple et qu’il ne suffit pas de décider avec sa tête. Soixante-douze heures, c’est le délai légal avant de signer; le temps pour elle de sentir le doute s’insinuer, le temps de faire défiler les événements et les sentiments qui ont jalonné sa vie depuis cet instant avec ce garçon, où la vie a pris en elle, et avec elle une détermination qu’elle ne soupçonnait pas. Un thème rare magnifié par un récit intime, brut et sans jugement, d’une sensibilité immense.