Dedans dehors

Dedans dehors

Matthias Aregui, Anne-Margot Ramstein

Albin Michel

  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    20 décembre 2017

    Nominé Prix Sorcières 2018 catégorie CARRÉMENT BEAU MAXI

    Après avoir traité avec brio de la notion du temps qui passe (Avant après, 2013), ce talentueux duo d’illustrateurs récidive en abordant celle d’espace. Avec son format généreux l’album propose d’explorer ce qu’il y a à l’intérieur et à l’extérieur en faisant dialoguer deux grandes illustrations qui sollicitent de manière subtile l’imagination du lecteur. Ainsi la première double page donne à voir en très gros plan un caneton au creux de son œuf puis, en regard, la maman cane observant au bord d’un étang cet œuf qui n’a pas encore éclos. Une autre oppose un cœur palpitant et un sauteur à l’élastique qui s’élance d’un pont. L’album joue de cette façon sur les rapports entre le dedans et le dehors, mais aussi l’intime et le public, le secret et le dévoilé. Les larges planches sont pensées avec beaucoup de finesse et composées avec une extrême recherche. L’absence de texte permet une véritable polysémie des images qui jouent sur une riche palette graphique et de grands aplats de couleurs franches. L’ouvrage réalisé à quatre mains est d’une puissance narrative très forte, et on retrouvera dans la double page finale beaucoup d’éléments et d’indices croisés au fil de cette balade graphique. Bref un album intelligent, stylisé et très abouti, d’une richesse infinie et que l’on pourra explorer et utiliser de mille et une façons.