De la terre à la pluie

De la terre à la pluie

Lagrange Christian

Seuil jeunesse

  • par (Association des Librairies Spécialisées Jeunesse)
    20 décembre 2017

    Nominé Prix Sorcières 2018 catégorie CARRÉMENT SORCIÈRES FICTION

    Nous suivons trois générations de femmes contraintes de quitter leur terre ; l'eau manque, le désert avance. Dans leur fuite, elles croisent la guerre, des grillages éventrés… Traversant l'océan, elles débarquent, sous la pluie, dans une ville aux hautes tours. Leur seule richesse : la vie qui bat sous leur poitrine et leur soif de vivre. Un album carré qui interpelle par le choix graphique : des sculptures en terre cuite saisissantes de réalisme rappellent celles d'Ousmane Sow. La composition donne sens : le fond blanc accentue la fragilité des corps, puis le gris pour la nuit et la pluie, le noir profond pour l'obscurité qui fait ressortir leur force de vie et, enfin, de nouveau le blanc, pour la lumière et l'espoir. Des gros plans renforcent les regards ahuris de ces femmes, la dureté d'une réalité où chacune marche la tête haute et le regard lointain. Chaque mot de Christian Lagrange est pesé, compté. Les silences font entendre la peur et l'angoisse. Mais, l'espoir demeure tout au long de la lecture grâce à la présence d'une mouette les guidant sur le chemin. La fin reprend un vers lumineux de Victor Hugo. Un livre d'image d'actualité, sur l'exil forcé, à partager absolument.